AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisCampagne de sensibilisation pour les “petits déchets”

Campagne de sensibilisation pour les “petits déchets”

L’association “Gestes propres” lance une campagne de sensibilisation sur les conséquences des petits déchets abandonnés.
Campagne de sensibilisation pour les “petits déchets”
© Gestes Propres

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

D’après Gestes propres, environ un million de tonnes de déchets sont abandonnés chaque année en France. L’association évalue à près de 650 tonnes leur présence sur le littoral, soit 364 kilos pour chaque kilomètre de plage.

L’enquête menée par l’Ifop pour Gestes propres et Citeo démontre que l’abandon des petits déchets, tels que les mégots, les capsules ou les chewing-gums, semblent souvent anecdotique puisqu’ils sont considérés comme peu visibles et qu’ils seront ramassés.

Pourtant, certains échappent aux équipes de propreté des communes et peuvent terminer leur parcours dans un milieu naturel, parfois jusqu’à l’océan, et mettre de nombreuses années à se dégrader.

Pour sensibiliser le grand public, Gestes Propres lance cette campagne avec deux de ses partenaires, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF) et Citeo, l’éco-organisme en charge du tri des emballages et papiers. Elle se décline en 3 visuels qui seront déployés à partir de cet été en affichage jusqu’à la fin de l’année dans des espaces publics et sur les réseaux sociaux de l’Association, Facebook, Instagram et Twitter.

Sensibilisation par la campagne publicitaire

Face à la dangerosité insoupçonnée des petits déchets sur la biodiversité et les espaces publics en général, Gestes Propres et ses partenaires ont décidé de passer à l’action dès cet été, moment propice pour une prise de conscience écologique. L’Association s’est concentrée sur trois « petits » déchets et rappelle, sur le ton de l’humour, que chacun est capable de les jeter dans une poubelle adaptée. Le faible poids de ces petits déchets, un mégot (0,22g), une capsule de bouteille (1,99g) et un chewing-gum (0,97g), est rappelé avec la solution du petit geste qui sauve, évitant de polluer l’environnement pendant encore de nombreuses années.

Cette puissante campagne sera relayée en affichage dans toute la France en collaboration avec l’Union de la Publicité Extérieure (UPE) et leurs membres mobilisés pour la cause.

Grandes conséquences pour les petits déchets

Chaque année, 12% des cigarettes consommées en France sont jetées au sol de manière inappropriée dans l’espace public, ce qui représente 7,7 milliards de mégots. Un seul mégot peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau. Sur certains sites ou plages touristiques, les mégots constituent environ 40 % des déchets retrouvés. Quant aux capsules de bouteilles, fabriquées à base d’acier, elles peuvent mettre jusqu’à 100 ans à se dégrader alors qu’elles peuvent être recyclées. De plus, les capsules abandonnées peuvent être dangereuses : elles peuvent blesser, notamment les vacanciers sur la plage, les animaux ou encore les agents de propreté.

Par ailleurs, certains déchets ne sont pas nécessairement ramassés car trop difficiles à collecter. C’est notamment le cas des chewing-gums, qui mettent environ 5 ans à se décomposer. Ils sont si difficiles à nettoyer et nécessitent un processus tellement prenant en énergie, en eau et en temps, que les municipalités y renoncent souvent.

© Gestes Propres

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?