AccueilVie des entreprisesCamif bannit tous les produits non-européens de son offre

Camif bannit tous les produits non-européens de son offre

Chef de file de la filière RSE et des entreprises à mission, Camif franchit une nouvelle étape dans son engagement citoyen en achevant de bannir les produits non-européens de son référencement, quitte à arrêter certaines gammes comme les micro-ondes. Désormais, 78 % de son offre est française et 22 % provient en majorité de pays limitrophes.
Camif bannit tous les produits non-européens de son offre
© DR

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Le spécialiste tout-en-ligne de l'ameublement concrétise un peu plus son engagement citoyen en éliminant de son offre tous les produits hors UE.

« C'est une démarche que j'ai entamé dès le rachat de l'entreprise », raconte Emery Jacquillat, son repreneur. « En 2009, il y avait seulement 45 % d'articles made in France et 25 % de produits asiatiques. Peu à peu, j'ai décidé de bannir ces derniers, soit en les remplaçant par des équivalents avec un important travail de sourcing, soit en faisant le choix radical de ne plus les proposer ».

Deux familles de produits sont particulièrement impactées : le jardin (mobilier et luminaires extérieurs, parasols…) et l'électroménager (réfrigérateurs, micro-ondes, certains types d'aspirateurs dont les robots). Par ailleurs, concernant le linge de maison, Camif a renoncé aux articles d'entrée de gamme à la provenance exotique.

Elle devient ainsi le premier acteur de son secteur à aller aussi loin dans son engagement d'entreprise à mission. Ses dirigeants estiment que cette décision va avoir un double impact positif puisqu'elle va permettre de soutenir l'emploi en France préserver l'environnement.

L'entreprise ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et poursuit l'objectif de doubler son chiffre d'affaires d'ici 5 ans, avec 80 % de produits fabriqués en France.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?