AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisCâble C1 à Créteil : Île-de-France Mobilité donne le coup d’envoi des travaux
Île-de-France

Câble C1 à Créteil : Île-de-France Mobilité donne le coup d’envoi des travaux

Île-de-France Mobilités lance les premiers travaux de son projet aérien de mobilité urbaine. Le Câble C1 reliera les villes de Créteil à Villeneuve-Saint-Georges, en desservant Valenton et Limeil-Brévannes.
Le Câble C1, premier téléphérique d’Île-de-France
© Île-de-France Mobilités - Le Câble C1, premier téléphérique d’Île-de-France

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Les premiers travaux ont commencé le 26 septembre 2022, pour préparer la future station de Créteil-Pointe du Lac. Ils ont pour but de libérer l’espace au sol nécessaire à la construction du téléphérique, en déplaçant notamment les réseaux souterrains d’assainissement, d’eau et de transport d’électricité. Prévus jusqu’à l’été 2023, ils auront lieux du lundi au vendredi de 8h à 17h. La circulation routière ne sera pas interrompue durant leur durée à l’exception de la nuit du 26 au 27 septembre où une déviation sera mise en place. Certaines voies de circulation seront ponctuellement neutralisées suivant les phases de travaux. La circulation sera garantie sur une voie dans chaque sens quelle que soit la période du chantier. La vitesse sera limitée à 30 km/h à l’endroit des travaux pour des raisons de sécurité des équipes.

Un projet inédit de transport aérien

Le Câble C1 sera le premier téléphérique d’Île-de-France. Il reliera les villes de Créteil à Villeneuve-Saint-Georges en passant par les villes de Valenton et Limeil-Brévannes. Il desservira cinq stations pour un parcours total de 4,5 kilomètres : Créteil-Pointe du Lac (Créteil), Temps Durables (Limeil-Brévannes), Émile Zola (Valenton), Émile Combes (Limeil-Brévannes) et Bois Matar (Villeneuve-Saint-Georges). Le Câble C1 est un projet sous maitrise d’ouvrage d’Île-de-France Mobilités financé par l’État, la Région Île-de-France et le Département du Val-de-Marne.

Ce nouveau transport en commun fera partie intégrante du réseau francilien. Il sera également intégré à la tarification francilienne sans aucune différence avec une ligne de tram, de bus ou de métro.

Une cabine toutes les 30 secondes

Assis dans des cabines de dix personnes, les usagers pourront profiter d’un trajet confortable d’une durée d’environ 18 minutes pour relier Bois Matar à Créteil-Pointe du Lac. Avec ce nouveau mode de transport, les usagers pourront bénéficier d’une cabine toutes les 30 secondes tout au long de la journée. Il s’agit d’une fréquence unique dans le monde des transports en commun. Ces cabines permettront d’accueillir des vélos, des poussettes, les PMR et offriront 100% de places assises.

1 600 personnes pourront être transportées par heure et par direction aux heures de pointe, 11 000 voyageurs par jour à la mise en service sont ainsi attendus.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?