Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Bourse de Paris : la part croissante de l'étranger

le - - Actualité

Bourse de Paris : la part croissante de l'étranger
La bourse de Paris

De récentes études soulignent la montée en puissance des investisseurs étrangers dans le capital des sociétés françaises cotées.

Émanant notamment de l’OEE (Observatoire de l’épargne européenne), elles montrent que, sur les vingt dernières années, la part des entreprises hexagonales dans l’actionnariat des sociétés cotées françaises est passée de 25 à 20 % et celle des particuliers français de 25 à 10 % tandis que celle des investisseurs étrangers bondissait de 25 à 43 %. Parallèlement, la part des banques et sociétés d’assurance est restée autour de 8-9 %, et ne pourra guère augmenter car ces établissements ne peuvent investir dans des actifs risqués comme des actions sans les couvrir par des fonds propres, en raison de la directive européenne Solvency II. Les grandes entreprises françaises préfèrent céder leurs participations pour se recentrer sur leur activité principale. Les particuliers ont été échaudés par la récente crise financière et la fiscalité des revenus du capital a été alourdie.

Une idée logique serait de créer des fonds de pension français. Mais l’actuelle majorité s’y refuse pour ne pas écorner le dogme de la retraite par répartition. Un système devenu particulièrement injuste : les jeunes, bien que soumis à la crise, sont invités à financer les avantages acquis par leurs aînés…

Le capitalisme français est sous-capitalisé car pas assez rentable. Il est symptomatique de constater que le nombre de Livrets A est douze fois plus élevé que celui des PEA. Les Français préfèrent financer le déficit public plutôt que l’activité économique !






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer