AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris"Bon espoir" d'une ZSP dans le Nord des Hauts-de-Seine

"Bon espoir" d'une ZSP dans le Nord des Hauts-de-Seine

Le maire PS d'Asnières, Sébastien Pietrasanta a annoncé dernièrement avoir "bon espoir" d'obtenir une zone de sécurité prioritaire (ZSP) dans la boucle nord des Hauts-de-Seine, sur les communes d'Asnières, Gennevilliers et Colombes.

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

"Le cabinet du ministre est sensible à la situation de notre secteur", a déclaré à M. Pietrasanta, à l'issue d'un rendez-vous au ministère de l'Intérieur avec les maires de Colombes, le socialiste Philippe Sarre et de Gennevilliers, le communiste Jacques Bourgoin. Une première vague de 15 zones de sécurité prioritaires (ZSP), dont la première a été officiellement lancée mi-septembre à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), était prévue en 2012. Cinquante autres doivent être mises en place en 2013.

"Notre souhait est de faire partie de la prochaine fournée", a renchéri M. Sarre. "Le ministère va déterminer une nouvelle liste de ZSP où, nous a-t-on dit, la boucle nord ne sera pas oubliée, mais le périmètre précis n'est pas encore défini", a-t-il ajouté. MM Pietrasanta et Sarre ont souligné que, conformément à leur souhait, en cas de ZSP dans leur secteur, la brigade spécialisée de terrain (BST) serait maintenue. "La ZSP permettra d'une part d'amplifier la coordination entre la police, la justice, l'Education nationale et les services municipaux en travaillant au cas par cas, de manière chirurgicale, et d'autre part, cela nous permettra d'obtenir, mais peut-être pas tout de suite, des effectifs de police supplémentaires", a précisé le maire d'Asnières.

Partager :
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?