AccueilEntrepriseVie des entreprisesBilan des salariés et des entreprises sur la reprise d'activité grâce à Justice.cool

Bilan des salariés et des entreprises sur la reprise d'activité grâce à Justice.cool

Justice.cool, plateforme de médiation en ligne, a modélisé les litiges en droit du travail les plus fréquents afin d'aider les salariés et leurs employeurs à régulariser paisiblement les erreurs commises en matière de mesures sanitaires.
Bilan des salariés et des entreprises sur la reprise d'activité grâce à Justice.cool
@ DR

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Les mesures exceptionnelles prises par le Gouvernement pendant la crise sanitaire, dont ont bénéficié 12,4 millions de salariés, ont engendré de nombreuses erreurs, voire même des abus. Justice.cool, première plateforme indépendante de résolution des litiges par Intelligence artificielle, profite de la reprise progressive de l' activité pour dresser un bilan de l'application des règles en la matière et, éventuellement, prévoir une régularisation.

Dans la majorité des cas, les nouvelles règles sanitaires ont été mises en place, tant par les salariés que les employeurs, dans le respect de la législation. Néanmoins, selon la campagne lancée par le ministère du Travail pour lutter contre ces abus ou encore l'étude du cabinet Technologia, menée d'avril à mai 2020 auprès de 2 600 élus du personnels et responsables syndicaux, la précipitation ou le manque d' information et de réactivité ont pu provoquer des erreurs ou des abus. Face aux litiges qui en découlent, la médiation semble être le moyen le plus adéquat pour parvenir à les résoudre.

Neutralité et impartialité pour faciliter la résolution des litiges

Depuis son lancement en janvier 2020, la plateforme Justice.cool a déjà accompagné à la résolution rapide plusieurs milliers de petits litiges. Elle a récemment modélisé les litiges en droit du travail les plus fréquemment apparus dans le contexte de la crise sanitaire afin de fournir des indicateurs neutres et impartiaux et guider les deux parties dans une résolution des litiges la plus sereine possible.

Chaque partie peut désormais évaluer, gratuitement et en quelques clics, sa demande et faire valoir ses droits dans différentes situations, parmi lesquelles :

  • Le chômage partiel, pour le respect des droits en matèrent de rémunération, de cumul de congés, de titre restaurant, de discrimination dans le cadre de l' activité partielle... En quelques questions, Justice.cool guide l' utilisateur à exposer son cas, le contexte, et à formuler sa demande Egalement, pour l'évaluation d'une rémunération juste. Pour ce faire, Justice.cool a mis en place un formulaire simple permettant de calculer sa juste rémunération dans le cadre du chômage partiel.
  • Le droit de retrait, afin d'évaluer la légitimité d' une sanction liée au droit de retrait dans le cadre de la crise et par rapport au contexte de l'utilisateur.
  • Les obligations de sécurité, afin de définir quels sont les devoirs des entreprises pour assurer un environnement de travail sûr à ses salariés, quel est préjudice pour le salarié, et évaluer le litige en quelques étapes.
  • L'obligation faite au salarié de poser ou déplacer ses congés, qui est règlementée par les accords collectifs applicables à l' entreprise. Dans ce cas de figure, Justice.cool a modélisé les litiges les plus fréquents, pour que l'utilisateur, qui peut détailler sa situation pas à pas grâce à un questionnaire très factuel, puisse évaluer sa demande.
  • La prise en charge des frais professionnels, que l'employeur est, en principe, tenu de prendre en charge. Cependant, un accord de branche, un accord d'entreprise ou une charte interne pouvant prévoir des dispositions particulières et la non prise en charge de ces frais en cas de télétravail, la plateforme aide l'utilisateur à évaluer le contexte particulier qui est le sien.

Par ailleurs, la plateforme a également analysé trois autres cas, qui concernent la rupture de la période d'essai, le licenciement et le non-respect de la promesse d'embauche.

Dans chaque cas, Justice.cool aide les deux parties à valider ou corriger les droits et devoirs de chacun, selon la législation, et leur fournit tous les éléments nécessaires à l'appréhension des enjeux du litige. L'utilisateur peut ensuite décider de s'engager dans une médiation afin de régler rapidement et à l'amiable le litige.

« D'ordinaire, les injustices ressenties dans le cadre du travail exacerbent les tensions et les émotions, qui prennent le pas sur les faits et la raison. Dans cette situation particulièrement tendue et inédite, ce sentiment d' injustice peut être décuplé. Avec nos juristes, ingénieurs et avocats, nous avons modélisé les litiges les plus fréquents afin de proposer un outil qui peut non seulement fournir des indicateurs neutres et impartiaux, mais également guider les deux parties dans une résolution du litige la plus apaisée possible, et ce grâce à l' intelligence artificielle », déclare Romain Drosne, fondateur de Justice.cool.

Un forfait médiation

Justice.cool propose un forfait de médiation à 36 euros TTC, ou 30 euros HT, pour l' ensemble du processus de médiation. Convaincue de l' efficacité de leur innovation, la start-up ajoute la promesse d' une garantie "satisfait ou remboursé".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?