AccueilActualitéBEI : 2e prêt d'un milliard d'euros pour le Grand Paris Express

BEI : 2e prêt d'un milliard d'euros pour le Grand Paris Express

Dans le cadre de l'événement Paris Infraweek, la Banque européenne d'investissement (BEI) et la Société du Grand Paris (SGP) ont annoncé un deuxième accord financier d'un milliard d'euros pour le financement de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, le fameux supermétro.
BEI : 2e prêt d'un milliard d'euros pour le Grand Paris Express

Actualité Publié le ,

Cet accord porte à deux milliards d'euros le montant total du soutien de la BEI à ce jour, un premier contrat d'un milliard d'euros ayant été signé en 2016.

Le nouveau contrat de financement a été signé par Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI, et Philippe Yvin, président du directoire de la SGP, en présence de Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances.

Ce soutien exceptionnel de la BEI constitue un socle de financement solide qui permet à la SGP de poursuivre le développement du projet tout en bénéficiant de conditions financières particulièrement attractives grâce à la notation financière triple A de la BEI. Il sera dédié à la construction de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express qui reliera en moins de quarante minutes l'est et l'ouest de la Région Parisienne, de Pont de Sèvres à Noisy Champs.

« Ce prêt de longue durée (40 ans maximum) dont le taux sera très compétitif est particulièrement bien adapté aux besoins de la Société du Grand Paris. Le modèle de financement global du Grand Paris Express s'appuie en effet sur des emprunts à long terme, adossés à des recettes fiscales affectées (environ 550 millions d'euros par an) au service d'un investissement stratégique pour la France », souligne Philippe Yvin, président du directoire de la SGP.

« Par cette nouvelle signature, la BEI renforce à hauteur d'un milliard d'euros son soutien financier au développement du Grand Paris Express. Notre objectif est de développer une offre de transport durable et de grande qualité pour les Franciliens ayant un réel impact sur l'amélioration de leur vie quotidienne. Ce financement s'inscrit dans notre action prioritaire en faveur d'infrastructures modernes et performantes favorisant au cœur d'une métropole et d'un territoire l'attractivité et la compétitivité économique tout en créant de l'emploi » ajoute Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI.

La BEI soutient les grands travaux français
Chantier de la première gare de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express à Clamart. © A.P.
En tant que premier financeur européen des infrastructures en France, la La Banque européenne d'investissement (BEI) a consacré 7,8 milliards d'euros d'investissements depuis janvier 2016 en soutien au développement d'infrastructures modernisées et durables dans les domaines du transport urbain, du Très Haut Débit, de l'enseignement avec les collèges, lycées et universités, et des hôpitaux.
Plus de 50 % des projets financés par la BEI en France concernent le financement d'infrastructures, ce qui est au-delà de la moyenne européenne.
Depuis 2012, grâce à la solidité de ses compétences et à l'attrait financier de sa notation AAA, le Groupe BEI a doublé son volume d'activité en France (atteignant 9,3 milliards d'euros en 2016) au service des entreprises et de l'innovation, mais aussi en finançant l'investissement dans des secteurs stratégiques comme les infrastructures durables.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?