Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Bâtiment de l'État et transition écologique

le - - Immobilier

Bâtiment de l'État et transition écologique
@ DR

Afin de réussir la transition énergétique et atteindre la neutralité carbone en 2050, l'État vient de lancer un appel à projets pour le financement d'actions d'économies d'énergie à gains rapides dans son parc immobilier.

Un premier appel à projets lancé en 2018, piloté par la Direction de l'immobilier de l'État, dans le cadre du Grand plan d'investissement, a permis de financer 39 projets de rénovation ou de reconstruction des cités administratives, emblématiques de la présence de l'État dans les territoires, pour un milliard d'euros. Ces projets, axés sur la performance énergétique, permettront de mettre en avant une des démarches "Services publics eco-responsables" avec des objectifs ambitieux de réduction de deux tiers de la facture énergétique et de 50 % de l'émission des gaz à effet de serre.

A la suite du Conseil de Défense écologique du 12 février et dans le cadre de la stratégie pour des services publics éco-responsables, la Direction de l'immobilier de l'Etat et la Direction de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages lancent à présent un deuxième appel à projets pour financer des travaux “à gains rapides” « présentant un temps de retour sur investissement (RSI) court grâce aux économies d'énergie réalisées ».

Les travaux ciblés doivent correspondre à des actions « simples, immédiates et économes » permettant de réaliser facilement des économies d'énergie, en prenant en compte le confort des occupants. Pour être éligibles, les travaux doivent porter sur des bâtiments dont l'Etat est propriétaire ou ceux dont il assume la responsabilité. Les actions présentant un temps de retour sur investissement entre un et cinq ans sont privilégiées. Le plafond est fixé à 10 ans.

Ces actions peuvent donc être de plusieurs types :

- des actions d'amélioration de l'exploitation du bâtiment ;

- des remplacements d'équipements techniques (ventilation, chauffage/refroidissement, éclairage...). Le recours à des énergies renouvelables sera privilégié dans le cadre de ces remplacements ;

- des optimisations techniques des équipements ;

- des travaux d'économie d'énergie (isolation...).

Cet appel à projets et les modalités de son déroulement seront publiés en mars sur le portail immobilier de l'Etat. Les candidatures émanant des services de l'Etat concernés sont attendues pour le 10 avril pour être centralisées au niveau régional ou ministériel, et transmises par les responsables de programme (RBOP) auprès de la Direction de l'immobilier de l'état et de la direction de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages après qu'ils en aient vérifié la conformité.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer