AccueilEntrepriseVie des entreprisesBaromètre social mensuel de l'inactivité des TPE-PME

Baromètre social mensuel de l'inactivité des TPE-PME

Le Cercle Perspectives vient de publier la deuxième édition de son baromètre mensuel social des entreprises, qui a pour objectif de suivre la mise en place, par ces dernières, des mesures protectrices de l'emploi, dans les mois à venir.
Baromètre social mensuel de l'inactivité des TPE-PME
@ DR

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Perspectives, le Cercle des conseils d'entreprises regroupant près de 15 000 professionnels issus de 17 cabinets d'expertise-comptable, a publié le baromètre social, pour mai 2020, outil de mesure de l'inactivité des TPE et PME, en cette période de crise sanitaire.

Ce baromètre, qui analyse la manière dont les entreprises mettent en œuvre les mesures de préservation de l'emploi, est construit autour de trois données clés, que sont l'activité partielle, l'arrêt maladie et les congés payés. Dans le détail, le baromètre a été réalisé en s'appuyant sur les données collectées par les 17 cabinets, qui ont constitué les bulletins de paie de mai 2020 de 80 111 entreprises, employant 460 000 salariés. `

Il ressort du baromètre que le mois de mai démontre une relance de l'activité, avec un taux d'inactivité de 27 % contre 50 % au mois d'avril.

Reprise difficile dans les régions touristiques

Malgré une chute du taux d'activité partielle en France, s'établissant à 22 % en mai, certaines régions souffrent d'une reprise d'activité de leurs entreprises plus lente que les autres. Tel est le cas en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte d'Azur, où le taux d'activité partielle a peu baissé en raison du grand nombre d'entreprises du secteur du tourisme, de l'hébergement et de la restauration, touchées par les fermetures administratives.

Au niveau départemental, ce sont les départements situés en zone rurale qui sont les moins touchés par l'activité partielle, puisque moins impactés par l'épidémie. Toutefois, l'écart entre les départements concernant le taux d'activité partielle a nettement réduit.

Relance partielle selon les secteurs

En raison des fermetures administratives et des mesures sanitaires en vigueur, les entreprises des secteurs de l'hébergement, de la restauration et du sport/du loisir, ont dû maintenir un haut taux d'activité partielle. La relance de l'activité au mois de mai se veut donc en demi-teinte, n'ayant été permise qu'à compter du déconfinement progressif depuis le 11 mai dernier ou, pour certaines, lors du développement d'activités annexes comme la vente à emporter ou la livraison à domicile.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?