AccueilEntrepriseVie des entreprisesBaromètre Phygital : la transformation digitale des entreprises

Baromètre Phygital : la transformation digitale des entreprises

Pour cette sixième année, Julhiet Sterwen publie son baromètre Phygital Workplace réalisé avec l’Ifop, afin de partager les perceptions des managers et collaborateurs de la transformation digitale dans les entreprises.
Baromètre Phygital : la transformation digitale des entreprises
© Adobe Stock

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

L’organisation, le management et les outils sont les axes sur lesquels s’appuyait jusqu’alors ce baromètre. Depuis l’an dernier, la réflexion s’élargit à une quatrième dimension : la notion d’environnement de travail dans toute son ampleur.

Julhiet Sterwen, cabinet de conseil en stratégie, transformation et innovation, travaille avec l’Ifop afin de mesurer la manière dont les entreprises perçoivent la transformation digitale. L’objectif étant d’allier le digital avec l’aspect humain des sociétés.

Julien Lever, manager partenaire chez Julhiet Sterwen déclare : « Ce sixième baromètre nous enseigne la nécessité de trouver un nouvel équilibre entre l’environnement de travail physique et le distanciel, qui pose la notion de la responsabilité réciproque entre collaborateurs et managers. Il est également essentiel de comprendre que la normalisation du télétravail dans les organisations n'est pas une fin en soi et qu'elle nécessite des points de vigilance. Cela passe notamment par l’accompagnement personnalisé d’un management qui, pour une partie, cherche encore ses marques tant que l'autre partie qui a compris qu'il fallait se réinventer par le management hybride ».

L’hybridation des modes de travail

Le travail hybride permet aux employés une flexibilité sur leur lieu de travail, dont les bienfaits sont mis en valeur. Toutefois, 60% des managers estiment que le travail à distance augmente le risque de désengagement des salariés vis-à-vis du collectif. Nombreux sont ceux qui ne composent pas avec l’autonomie croissante des salariés impulsée par l’essor du télétravail. Le cabinet de conseil considère qu’un changement de pratiques managériales est à prévoir afin de responsabiliser les parties prenantes.

Du côté des salariés, le télétravail s’impose et en devient, pour un tiers des personnes interrogées, un critère primordial ou important dans le choix d’une nouvelle entreprise. Pour autant, un quart d’entre eux considèrent que cela représente une charge de travail supplémentaire. Les responsables des entreprises, quant à eux, sont de plus en plus nombreux à déplorer un appauvrissement des échanges interpersonnels, notamment à cause de la déconcentration ou d’un environnement inadapté.

La dimension sociale du lieu de travail

Le baromètre révèle que 20 % des salariés et des collaborateurs préfèrent travailler sur site. Tandis que certains restent hésitants à l’idée de revenir dans les locaux de leurs entreprises. C’est pourquoi de nombreux chantiers sont lancés pour se rapprocher des standards hôteliers. Par ailleurs, la question des espaces est de plus en plus évoquée afin de retrouver une dimension de sociabilisation et pallier aux difficultés de coopération à distance.

Ces nouvelles configurations professionnelles impliquent l’adoption par les entreprises de repartir sur de nouvelles bases pour accompagner, collaborateur, salariés et managers et ainsi optimiser leur progression.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?