AccueilEntrepriseVie des entreprisesBaromètre Parité TPE 2018 : les femmes entrepreneures de moins en moins nombreuses

Baromètre Parité TPE 2018 : les femmes entrepreneures de moins en moins nombreuses

Pour la 5e édition de son baromètre, Manageo a relancé une analyse sur la parité des dirigeants à la tête des TPE françaises, en étudiant les données 2017 de 5 934 038 petites entreprises. Pour la première fois depuis 2013, les TPE créées et dirigées par des femmes sont en baisse, alors qu'elles ont toujours moins de chances de déposer le bilan que celles dirigées par des hommes.
Pour la première fois depuis 2013, selon le baromètre Manageo, les TPE créées et dirigées par des femmes sont en baisse.
© Manageo - Pour la première fois depuis 2013, selon le baromètre Manageo, les TPE créées et dirigées par des femmes sont en baisse.

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Pour la première fois en six ans, le nombre de petites entreprises créées et dirigées par des femmes est en baisse.

Contrairement à la tendance générale qui a vu, d'après l'Insee, les créations d'entreprises augmenter de 7 % par rapport à 2016, le dernier baromètre Manageo montre que la parité dans les TPE (entreprises jusqu'à neuf salariés) est encore loin d'être atteinte.

Première baisse en six ans

La proportion de TPE créées par des femmes est même pour la première fois en baisse depuis 2011. L'année 2017 n'a vu que 35,3 % de petites entreprises créées par des femmes, soit une baisse de près de 6 % en un an qui fait suite à une progression constante depuis 2011 passant de 34 % à
37,5 % en 2016.

Une tendance similaire mais moins marquée en ce qui concerne les TPE dirigées par des femmes, puisque l'analyse montre une très légère baisse passant de 32,4 % en 2016 à 32,3 % en 2017, alors qu'il était en hausse depuis 2013.

Les TPE dirigées par des femmes sont plus pérennes

Si les hommes sont toujours bien plus nombreux que les femmes à diriger des TPE, le constat est similaire pour cette dernière édition du baromètre : une petite entreprise dirigée par une femme présente un risque nettement moins important de déposer le bilan.

Ce constat s'est même renforcé en 2017 puisqu'une TPE dirigée par une femme a 40 % de risques en moins de déposer le bilan qu'une TPE pilotée par un homme, contre 38 % en 2016.

L'Ouest plus propice à la création de TPE par des femmes

Dernier constat de ce baromètre, la subsistance de disparités régionales : l'Ouest de la France se révélant plus propice aux femmes pour créer et diriger une TPE.

Les trois régions dans lesquelles la proportion de femmes à la tête d'une TPE est la plus importante se situent en effet à l'Ouest (Bretagne : 34,12 % ; Nouvelle-Aquitaine : 33,6 % ; Occitanie : 33,4 %). à contrario, l'Ile-de-France (30,7 %), les DOM-TOM (30,7 %) et la Bourgogne-Franche-Comté (31,5 %) sont les territoires dans lesquels il y a le moins de femmes dirigeantes.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?