AccueilActualitéAvec LaCollecte.tech, Emmaüs Connect s'engage contre le gâchis numérique

Avec LaCollecte.tech, Emmaüs Connect s'engage contre le gâchis numérique

Emmaüs Connect lance LaCollecte.tech, la 1ère plateforme solidaire destinée à recueillir des dons de matériel usagé provenant des entreprises, une initiative soutenue par le Gouvernement et qui vise à aider 50 000 personnes pendant et après la crise sanitaire.
Avec LaCollecte.tech, Emmaüs Connect s'engage contre le gâchis numérique
© Adobe Stock

Actualité Publié le ,

Selon une étude BNP Paribas 3 Step IT, 83 % des entreprises françaises ont renouvelé leur matériel numérique depuis le début de la crise sanitaire pour assurer la continuité de leurs activités à distance et 33% n'ont aucune idée de ce qu'il devient, alors même que 8 millions de Français n'ont pas d'accès à internet, faute de moyens pour s'équiper. En réaction à ce constat, Emmaüs Connect a lancé LaCollecte.Tech, une plateforme solidaire qui recueille les dons de matériels des entreprises, comme des anciens ordinateurs portables, des tablettes ou des smartphones, et leur donne une deuxième vie.

« Cette crise sanitaire révèle à quel point il est urgent de changer d'échelle dans la lutte contre l'exclusion numérique. Nous avons l'ambition d'équiper plus de 50 000 personnes grâce aux dons des entreprises sur LaCollecte.Tech. », indique Marie Cohen-Skalli, co-directrice d'Emmaüs Connect.

Initiative de solidarité numérique inédite soutenue par le Gouvernement

La création de ce réseau de collecte de bout en bout, mis en place par des acteurs sociaux sur du don de matériel numérique, est tout à fait inédit. De la qualification du don sur le site internet, au reconditionnement du matériel par une filière solidaire en passant par la redistribution aux structures sociales et vente à prix solidaire aux personnes dans le besoin, tout est pris en charge par LaCollecte.Tech. Cette initiative inédite est soutenue par le ministère de la Transition écologique, le secrétariat d'Etat chargé de la Transition numérique, le ministère de la Cohésion des territoires et le Haut-Commissariat à l'Inclusion dans l'emploi, qui ont lancé un appel à toutes les entreprises de France à se mobiliser en nombre pour faire don de leur matériel usagé à LaCollecte.Tech, et ainsi permettre d'équiper des personnes en situation de précarité sociale et numérique.

« On ne le sait pas toujours, mais l'impact environnemental du numérique se concentre à 75 % sur la fabrication des équipements comme les smartphones ou les ordinateurs. C'est pour cela que chacun d'entre nous doit veiller à utiliser le plus longtemps possible ces produits, ou à les réutiliser, les réemployer. Pour encourager ces pratiques, le ministère de l'Ecologie relaie l'appel aux entreprises fait par Emmaüs Connect pour donner leur matériel informatique usagé, afin qu'il connaisse une seconde vie. Alors que de nombreux Français manquent encore d'équipement et donc d'accès à internet, cette initiative représente une formidable opportunité d'allier écologie et solidarité. Le ministère donnera lui-même 50 ordinateurs à la plateforme LaCollecte.Tech. », explique Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.

« L'engagement du Gouvernement est de faire converger les transitions numérique et écologique. Nous soutenons fortement cette initiative exemplaire qui permettra d'apporter des solutions concrètes à de nombreux foyers en conjuguant sobriété numérique avec inclusion numérique. », ajoute Cédric O, secrétaire d'Etat chargé de la Transition écologique et des Communications électronique.

« Le confinement du printemps a mis en lumière une fracture numérique profonde dans beaucoup de nos quartiers. C'est pourquoi, mon ministère a lancé en avril un plan exceptionnel en lien avec l'Education nationale, pour assurer la continuité éducative. En s'appuyant sur les préfectures, les entreprises du PAQTE et des associations, ce plan a permis à plus de 30 000 enfants de recevoir une tablette ou une clé 4G pour poursuivre leurs cours. Il faut désormais aller plus loin et je soutiens l'initiative ambitieuse d'Emmaüs Connect pour lutter contre l'exclusion numérique », souligne Nadia Hai, ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville.

« Le premier confinement avait mis en avant les terribles inégalités sociales, professionnelles et éducatives que nourrit le manque d'accès à l'équipement informatique des familles les plus modestes. LaCollecte.Tech apporte ici une réponse concrète et massive à cette fracture numérique tout en créant des emplois pour les personnes en difficulté. Le ministère du travail sera pleinement mobilisé à vos côtés pour mobiliser les entreprises engagées dans La France une Chance et encourager le don de leurs parcs informatiques pour contribuer au succès de cette opération exemplaire. », assure Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l'inclusion dans l'emploi et à l'engagement des entreprises.

Impact social, environnemental et économique

Le don de matériel numérique des entreprises sur LaCollecte.Tech génère un triple impact. Il est d'ordre social tout d'abord, en permettant à des personnes en situation de précarité et exclues du numérique de s'équiper à prix solidaire, environnemental ensuite, puisque leur matériel ne deviendra pas un déchet électronique néfaste pour l'environnement et l'impact carbone lié à la fabrication de nouveaux équipements sera limité. Enfin, cet impact est économique car les entreprises donatrices contribueront à l'économie sociale et solidaire en favorisant l'emploi de travailleurs en insertion au sein de filières de reconditionnement éthique.

Réduire les contraintes logistiques, un frein pour les entreprises

Plus d'un tiers des entreprises préfèrent conserver leur matériel numérique usagé, souvent parce qu'elles ne savent pas à qui le donner ni comment le revaloriser. C'est pourquoi LaCollecte.Tech reprend la plupart de leur ancien matériel informatique, se charge du tri a posteriori, voire de l'effacement des données si besoin, tout en garantissant la traçabilité nécessaire pour assurer le respect de la réglementation. A la fin du processus, l'entreprise donatrice reçoit un reçu fiscal pouvant ouvrir droit à une réduction d'impôt.

Participation au réseau LaCollecte.Tech

Cette initiative inédite a été rendue possible grâce à la mobilisation d'une chaîne d'acteurs solidaires, qu'il s'agisse de collectivités, comme la région Hauts-de-France, FEDER, de reconditionneurs, à l'instar de Trira, des Ateliers du Bocage, du Groupe ARES et d'entreprises comme SFR, partenaire fondateur d'Emmaüs Connect, qui contribuera à hauteur de 2 000 ordinateurs par an, soit l'intégralité de ses flottes renouvelées.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?