AccueilRégion Île-de-France & Grand ParisAttractivité des métropoles mondiales : Paris Ile-de-France dans le Top 5

Attractivité des métropoles mondiales : Paris Ile-de-France dans le Top 5

Paris Ile-de-France arrive en cinquième position dans les perceptions des investisseurs internationaux, après le troisième rang en 2014. Le projet du Grand Paris et un effort croissant de promotion internationale contribuent à cette performance, puisque la région obtient son deuxième meilleur classement des six dernières années.
Attractivité des métropoles mondiales : Paris Ile-de-France dans le Top 5
Paris Ile-de-France Capitale Economique

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Cette étude annuelle a été réalisée par OpinionWay auprès de 515 entreprises implantées à l’international représentatif des investisseurs internationaux, dans 24 pays, pour le compte de Paris Ile-de-France Capitale Economique, avec KPMG. Le sondage mesure l’attractivité spontanée des investisseurs internationaux sur l’attractivité des principales métropoles mondiales. Les résultats ont été dévoilés lors de la soirée de l’attractivité de Paris Ile-de-France Capitale Economique le en présence de Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale.

Londres et New York en tête

Paris se place au 5e rang pour l’ensemble des investisseurs. Londres et New York restent les métropoles les plus attractives. Cette année marque également une nette progression des métropoles asiatiques Singapour et Shanghai. De leur côté, Dubaï et Francfort gagnent une place, alors que Los Angeles, Sao Paulo et Berlin sortent du Top 10.
L’étude identifie et hiérarchise les critères de choix des investisseurs internationaux : « En 2015, sans surprise, les critères les plus importants sont la stabilité politique et la sécurité juridique, la croissance, la taille du marché, et les ressources humaines disponibles. Nous assistons cependant à un resserrement dans leur appréciation globale. »

Les investisseurs accordent aussi de plus en plus de l’importance à d’autres critères comme la qualité de vie, les infrastructures, la qualité des enseignements... « Paris Ile-de-France figure dans le top 5 sur ces critères. Elle l’est également pour le plus important, la stabilité politique et juridique. Notre Région Capitale souffre cependant d’une mauvaise appréciation pour le coût du travail et de la fiscalité, la croissance économique mais aussi, plus surprenant et à rebours de la réalité, pour la taille du marché –l’accès au grand marché européen ne semble pas perçu–, l’immobilier d’entreprise, et la disponibilité des ressources humaines qualifiées. Des efforts importants d’information et de promotion restent donc à réaliser sur ces points, qui sont considérés comme des points forts par les entreprises étrangères déjà implantées en France ».

Le projet du Grand Paris est désormais connu par 15 % des investisseurs interrogés. Selon eux, « ce projet est à même de conforter l’attractivité de Paris, modèle de smart city, en pointe dans le domaine de l’industrie du luxe et de la qualité de vie ». Il subsiste néanmoins de forts écarts de notoriété entre zones géographiques : « les investisseurs des Pays du Golfe et d’Asie sont trois fois plus nombreux à le connaître que les Américains du Nord et du Sud. Les Asiatiques et Moyen-Orientaux sont également nettement plus optimistes pour l’évolution de l’attractivité de Paris Ile-de-France dans les prochaines années ». Pour les promoteurs de l’étude, « c’est un signe positif anticipateur de leur participation croissante au développement de notre métropole ». Comme le souligne Jay Nirsimloo, président de KPMG France « Une montée en puissance des investissements asiatiques se dessine, aussi bien dans la réalité des investissements que dans les perceptions des investisseurs. L’Asie est l’acteur montant et, sans doute demain, discriminant de l’attractivité économique des métropoles mondiales ».



Pour Pierre Simon, président de Paris Ile-de-France Capitale Economique, « ces bons résultats confortent la stratégie de promotion de l’association auprès des grandes économies des pays BRICS et Pays du Golfe ». Il souligne que « les investisseurs internationaux souhaitent désormais se positionner sur des projets concrets, souvent dans le cadre de partenariats avec les opérateurs franciliens. Il s’agit pour tous les acteurs de l’attractivité, publics et privés, de travailler ensemble à saisir cette opportunité. Paris-Ile de France Capitale Economique y jouera tout son rôle ».

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?