AccueilActualitéAppel à idées « Clairvaux 2022 » : l'heure est au bilan

Appel à idées « Clairvaux 2022 » : l'heure est au bilan

L'Etat fait le bilan de son appel à idées, « A vous d'imaginer le futur de l'Abbaye de Clairvaux », lancé en juillet 2019 pour acter la renaissance du site, propriété de l'Etat vouée à une mise à disposition.
Appel à idées « Clairvaux 2022 » : l'heure est au bilan
@ DR

Actualité Publié le ,

Un an après son lancement, l'heure est déjà au bilan de l'appel à idée, adressé par l'Etat aux acteurs nationaux et internationaux de l'économie, du tourisme et de la culture, pour l'avenir de l'Abbaye de Clairvaux, qui abrite notamment une maison centrale dont les activités doivent prendre fin en 2023.

Origine de l'appel à idées

L'Etat, qui a à cœur la préservation de son patrimoine, a souhaité anticiper la future mise à disposition de cette Abbaye et recueillir des suggestions de réutilisation de tout ou partie du site. C'est pourquoi il s'est orienté vers la mise en œuvre d'un appel à idées. Ce dernier n'a pas vocation à sélectionner un acquéreur ou un preneur, il ne s'agit donc pas d'une procédure de vente ni d'une candidature.

L'objectif de cet appel est de faire émerger un ou plusieurs idées de reconversion, économiquement viables, qui valoriseraient l'emprise et créeraient de l'activité permettant d'écrire une nouvelle page de l'histoire de ce site multiséculaire.

La qualité architecturale des bâtiments classés et leur symbolique historique ont nécessité une attention toute particulière de la commission spécialement composée pour l'examen des dossiers de réponse pour les idées qui proposaient une réaffectation globale économique, touristique et/ou culturelle pour le site de Clairvaux, tout en s'engageant à en protéger son caractère historique, patrimonial et architectural.

Bilan

Plus de 70 idées ont été recueillies à travers la « boite citoyenne » ainsi que dix propositions, provenant de grandes entreprises, d'associations mais aussi de personnes indépendantes. Quatre de ces dernières se sont particulièrement distinguées.

La première est une idée venant de la société Soverency qui propose une cité-plateforme pour la recherche européenne, articulée autour de trois pôles culturel, écologique et numérique.

La deuxième est une idée de reconversion du site, portée par l'association Renaissance de l'Abbaye de Clairvaux, qui s'articule autour de dix pôles d'activités majoritairement axés sur l'Histoire.

L'idée de la société Eiffage, qui a a également retenue l'attention, se structure autour d'activités principales (musée et hôtellerie/restauration) et complémentaires (notamment domaine hippique).

Enfin, il en a de même pour le cabinet d'architecte Jacques Royer qui propose une idée combinant de la multi-activité culturelle, sportive et touristique.

Les résultats feront l'objet d'une mise en ligne sur le site Internet clairvaux2022.fr et sur celui de l'immobilier de l'État https://immobilier-etat.gouv.fr/

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?