AccueilRégion Île-de-France & Grand ParisAnne Hidalgo veut que le jardin d'Éole « soit rendu aux familles fin juin »

Anne Hidalgo veut que le jardin d'Éole « soit rendu aux familles fin juin »

Le jardin d'Éole, où les consommateurs de crack du Nord-Est parisien sont regroupés chaque soir depuis mi-mai, doit être rendu aux habitants d'ici fin juin, a exigé la maire PS de Paris, favorable à l'ouverture d'espaces de consommation encadrée.
Anne Hidalgo veut que le jardin d'Éole « soit rendu aux familles fin juin »
© DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

« On va faire une proposition globale au Premier ministre sur comment sortir rapidement de cette situation inacceptable au jardin d'Éole et notamment avec une deadline que je fixe, qui est fin juin »,
a affirmé la maire au micro de BFMTV. « Le jardin d'Éole doit redevenir un jardin pour les riverains, les usagers et les enfants », a insisté Mme Hidalgo en marge d'une autre réunion avec les maires d'arrondissement du Nord-Est parisien (10e, 18e et 19e), les associations d'aide aux toxicomanes et les associations de riverains.

Afin de soulager les habitants du quartier Stalingrad, les consommateurs de crack sont regroupés depuis mi-mai, le soir, dans ce lieu que les toxicomanes avaient l'habitude de fréquenter en journée, avant de migrer vers Stalingrad, 500 m plus loin, pendant la nuit. Le jardin public leur est désormais ouvert jusqu'à 1h du matin.

« Seule une réponse durable et ambitieuse, à la fois sanitaire, sociale, psychiatrique et de lutte contre les trafics permettra de sortir les consommateurs de la rue, de les accompagner dans la réduction de la consommation et la réinsertion », a écrit sur Twitter Anne Hidalgo, favorable à l'ouverture « d'espaces de consommation encadrée par des dispositifs médico-sociaux, dans le cadre d'une offre globale d'accompagnement », a fait savoir son entourage à l'AFP. n

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?