AccueilDroitAlerte sur la "violence" des lieux de détention

Alerte sur la "violence" des lieux de détention

Les bâtonniers de France s'inquiètent de "la violence toujours accrue" des prisons.
Alerte sur la

Droit Publié le ,

Cette violence résulte de la surpopulation et de la précarité sociale et financière, qui affectent tant le quotidien des détenus que des surveillants. "La violence en partage" était en effet le thème de la 11e journée nationale de sensibilisation sur la situation des lieux de détention organisée le 10 octobre par la conférence des bâtonniers. Il y avait au 1erseptembre 57 385 places de prison pour 66 126 détenus. Mais " la construction de places supplémentaires n'est pas la solution car chaque ouverture de place génère un appel d'air qui remplit aussitôt les prisons", estime Christine Visier-Philippe, ancien bâtonnier de Chambéry.
La Conférence des bâtonniers approuve la volonté de la Chancellerie d'encourager les aménagements de peine, en insistant sur la nécessité de les accompagner d'un suivi effectif de la personne écrouée. Selon le sénateur UMP Jean-René Lecerf, récemment chargé d'un rapport parlementaire sur l'application de cette loi, l'intérêt des aménagements de peine, outre la prévention de la récidive, tient à leur coût plus avantageux qu'une place de prison dont la construction est de l'ordre de 150 000 euros et le fonctionnement journalier moyen de 90 euros.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?