AccueilEntrepriseVie des entreprisesAir France : les sénateurs prônent le retour à un Etat stratège

Air France : les sénateurs prônent le retour à un Etat stratège

Les sénateurs de la Commission de l'aménagement du territoire et du développement durable, qui ont récemment auditionné les dirigeants du groupe Air France-KLM, ont défendu le retour indispensable à un Etat stratège pour soutenir ce dernier face à la crise sanitaire actuelle.
Air France : les sénateurs prônent le retour à un Etat stratège
@ DR

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Les sénateurs de la Commission de l'aménagement du territoire et du développement durable, qui auditionnaient le 22 avril dernier les principaux dirigeants du groupe Air France-KLM, ont estimé que l'Etat devait prendre la mesure du bouleversement provoqué au sein du groupe par la crise du Covid-19 et lui donner les moyens de se projeter dans le cadre d'une reprise d'activités, dans le respect des objectifs climatiques de la France. Les sénateurs en appellent donc à un retour de l'État stratège.

Aides d'Etat et engagements climatiques

L'épidémie a causé au transport aérien français une déflagration inédite pour le transport aérien français : seul 5 % de l'activité est maintenue, principalement les opérations d'urgence.

La Commission, reconnaissance du travail accompli par l'entreprise depuis le début de la crise, se positionne en faveur des aides d'Etat qui pourraient lui être accordées pour répondre à ses besoins de trésorerie, qu'il s'agisse de prêts garantis ou de prêts directs. Hervé Maurey, président de la Commission, et Nicole Bonnefoy, référente « Situation du transport aérien », ont ainsi appelé l'État à trouver très rapidement une solution concernant le dédommagement des vols annulés, estimant à ce titre qu'un fonds de garanti « pourrait s'avérer nécessaire ».

Parallèlement, les sénateurs ont incité le groupe Air France-KLM à prendre des engagements compatibles avec les objectifs climatiques de la France.

L'objectif est que l'État soutienne le groupe « dans le nécessaire verdissement de sa flotte » et dans « la reconfiguration de sa stratégie », s'agissant notamment de la desserte intérieure et de la complémentarité entre les différents modes de transport.

Inscrire des mesures sanitaires dans le futur plan de déconfinement

Enfin, face au voeu d'Air France que de nouvelles règles de sécurité sanitaire soient élaborées, dont l'obligation du port du masque à bord des avions, la Commission propose d'inscrire plusieurs mesures dans un volet « Transport aérien » du plan de déconfinement du Gouvernement comme l'installation de caméras thermiques, le test des personnes suspectes ou encore l'isolement immédiat des cas positifs à proximité des aéroports.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 janvier 2022

Journal du21 janvier 2022

Journal du 14 janvier 2022

Journal du14 janvier 2022

Journal du 07 janvier 2022

Journal du07 janvier 2022

Journal du 31 décembre 2021

Journal du31 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?