AccueilDroitAgression aux pigments radioactifs

Agression aux pigments radioactifs

Une salle d'audience a été le théâtre d'une agression originale, par le biais d'un jet de pigments radioactifs.

Droit Publié le ,

Le palais de Justice de Lyon a été partiellement évacué dans l’après-midi du 25 septembre après qu'un individu eut brisé dans une salle d'audience un élément vitré contenant des pigments d'un minerai "très faiblement radioactifs", selon les pompiers. Ce peintre, lui-même en procédure judiciaire devant le tribunal de commerce, a été interpellé et placé sous contrôle judiciaire. Il devrait faire l’objet d’une expertise psychiatrique.

Peu avant son action, il avait averti la presse qu'il allait faire une "performance artistique", briser en pleine audience un tableau contenant des pigments d'autunite, prétendant se mobiliser "pour la paix dans le monde". L'autunite est un phosphate d'uranium et de calcium, une espèce minérale radioactive. Les pompiers ont vérifié la salle dans laquelle de faibles traces de radioactivité ont été détectées. La salle a été nettoyée et rouverte le lendemain. Cinquante personnes présentes dans la salle d'audience ont été contrôlées, dont onze qui auraient pu être en contact avec les particules et ont fait l'objet d'un contrôle du risque de contamination radioactive (qui s'est révélé négatif).

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?