AccueilDroitAction du Codaf contre la fraude sociale

Action du Codaf contre la fraude sociale

Près d'une dizaine de millions d'euros de préjudice lié au travail illégal et aux fraudes sociales ont été recensés en 2012 par le comité anti-fraude de Paris (Codaf) depuis le début de l'année, a annoncé le 4 octobre François Molins, procureur de la République de Paris.

Droit Publié le ,

Créé en mars 2010, le Codaf réunit différents services de l'Etat (police, gendarmerie, Urssaf, Caf...), placés sous l'autorité du procureur, chargés de lutter principalement contre les fraudes sociales et le travail illégal. Ces fraudes sont assez variées : travail dissimulé, emplois d'étrangers sans titre de travail, fausses déclarations permettant de détourner différentes allocations, escroqueries à Pôle emploi... Selon François Molins, il est impossible de savoir si le phénomène est en augmentation car "il faut aussi prendre en compte la mobilisation grandissante des services". Depuis le 1er janvier 2012, outre les vingt-deux opérations de grande envergure, 150 opérations ont également été menées par le Codaf de Paris. "C'est un outil très opérationnel", a estimé le préfet de police de Paris Bernard Boucault, assurant que des actions ciblées du Codaf devraient être menées dans la seule Zone de sécurité prioritaire (ZSP) de Paris : le quartier de Barbès-Château Rouge (18e arrondissement).

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?