Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

74e CONGRES DU CSOEC Les experts-comptables jouent une nouvelle partition

le - - Entreprise - Vie des entreprises

74e CONGRES DU CSOEC Les experts-comptables jouent une nouvelle partition
@ AP

Lors de la plénière d'ouverture du 74e Congrès de l'Ordre des experts-comptables, l'annonce était quelque peu grandiloquente mais très claire : les experts-comptables sont les chefs d'orchestre des flux des entreprises. Les portées de la partition qu'ils doivent désormais lire sont numériques.

« Plus de 6 500 participants inscrits et 220 exposants, tous les records sont battus ! », s'est réjoui Charles-René Tandé, président du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables (CSOEC), en saluant tous les organisateurs et ces nombreux contributeurs.

Le lieu capital mais aussi le thème en sont certainement la cause. C'est en effet au Palais des congrès de Paris que ce sont réunis les professionnels du chiffre pour échanger autour des flux numériques et de l'importance de la gestion de la donnée.

Charles-René Tandé lance un clip vidéo percutant sur l'état de la profession en pleine mutation, jouant sur ses deux sens de lecture, le premier très pessimiste, puis le second, beaucoup plus optimiste, derrière lequel le président du CSOEC se range avec enthousiasme.

Selon lui, si la profession a « des handicaps comme le manque de temps et le problème de ressources », elle a aussi « un formidable champ de développement » de ses activités offert notamment par les innovations technologiques.

Un congrès pour susciter l'inspiration

Les trois rapporteurs du congrès - Dominique Perier, président du Comité technologique du Conseil supérieur, Sanaa Moussaïd, vice-présidente du Conseil supérieur en charge du secteur stratégie numérique, et Fabrice Heuvrard, expert-comptable, commissaire aux comptes – ont expliqué que le thème “L'expert-comptable au cœur des flux”, s'est imposé de lui-même « pour s'assurer d'embarquer tous les membres de la profession sur le chemin de la transition numérique ».

Les résistances sont perceptibles dans l'assemblée, pourtant le virage digital devra être pris sous peine d'obsolescence des métiers. Si certains outils sont déjà bien intégrés dans les cabinets, comme les factures électroniques, d'autres créent davantage d'hésitation comme les logiciels d'automatisation de la tenue de comptes. « Quand bien même les machines vous assisteront dans votre travail comptable au jour le jour, je ne vois pas comment elles peuvent vous remplacer », les a rassurés le docteur en intelligence artificielle Rand Hindi.

L'objectif de ce congrès était aussi de montrer à ceux qui ont entrepris cette mutation, comment augmenter leur performance et la traduire en valeur ajoutée. Et enfin, de montrer comment la profession anticipe son futur. Le CSOEC a donc présenté de nombreux outils pratiques et distribué des milliers de « kits missions » et autres « guides stratégiques » sur son stand pour accompagner les professionnels à proposer de nouvelles missions de conseil. La profession comptable souhaite résolument monter en gamme et changer son image auprès de ses clients et du grand public. Il y avait même un « bureau du futur » matérialisant ce que sera l'entreprise de demain, où les congressistes pouvaient échanger avec des ingénieurs dans le cadre d'un partenariat avec l'École Centrale de Lyon.

« Le Congrès permet de faire le plein d'idées. Profitons-en pour échanger entre nous », a déclaré Sanaa Moussaïd avec dynamisme.


Les trois rapporteurs du 74e congrès, Dominique Perier, Sanaa Moussaïd et Fabrice Heuvrard, ont présenté les différents services proposés par l'Ordre pour que les professionnels du chiffre puissent prendre le virage digital et "être au cœur des flux" de leurs clients.

L'expert-comptable en chef d'orchestre des flux

Selon elle, « l'expert-comptable est un chef d'orchestre, un chef d'orchestre des flux de ses clients ». C'est d'ailleurs pourquoi Charles-René Tandé a accueilli le chef d'orchestre Philippe Fournier pour illustrer ce beau parallèle entre la comptabilité et l'orchestration.

Les tableurs Excel sont leurs portées où les chiffres remplacent les notes. Toute la difficulté est de mettre ces chiffres en musique et d'en tirer des tableaux de bord et des projections pour aider leurs clients dirigeants d'entreprise ou d'association à mieux les piloter.

« Nous souhaitons ouvrir le champ de compétences des experts-comptables sur l'exploitation de la data », a expliqué Sanaa Moussaïd.

« Le législateur a satisfait plusieurs de nos demandes, pour certaines très anciennes », a rappelé le président du CSOEC en saluant les nouvelles opportunités de conseils offertes par la loi Pacte. « Ces évolutions vont également participer à la transformation de la profession, et de manière très positive, en renforçant notre rôle sur notre cœur de métier et en nous ouvrant des possibilités de pratiques nouvelles », a-t-il ajouté faisant référence à l'exploitation des données par l'IA.

« Il faut qu'on utilise nos outils sans s'éloigner de nos clients », a toutefois souligné Dominique Perier tandis que Sanaa Moussaïd s'est dit « convaincue de l'importance de la relation et de l'humain avec les clients ».

« L'être humain n'a pas qu'un seul canal pour recevoir la vie, il en a deux : l'intelligence et le ressenti. Le ressenti est ce qui fait la différence », a brillamment expliqué Philippe Fournier par la démonstration d'un duo magnifique au piano avec une néophyte piochée au hasard dans le public. « Un chef d'orchestre, comme un manageur, est au même niveau que ses musiciens, sauf qu'il est en avance », a-t-il ajouté soulignant ainsi l'importance du collectif pour jouer la partition à l'unisson. Un conseil que l'ordre a manifestement mis en application lors de ce congrès.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer