AccueilEntrepriseVie des entreprises4e édition du Salon des transitions professionnelles

4e édition du Salon des transitions professionnelles

Le MEDEF Île-de-France a organisé cette année la 4e édition du Salon des transitions professionnelles. De nombreux acteurs de l’orientation, de la formation et de l’emploi, ont répondu présent.
4e édition du Salon des transitions professionnelles.
© DR - 4e édition du Salon des transitions professionnelles.

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Aujourd’hui, la linéarité des parcours professionnels est de plus rare et de plus en plus d'actifs changent de métier une, voire plusieurs fois, dans leur carrière. C’est le constat fait par tous lors de la 4e édition du Salon des transitions professionnelles qui s’est tenu à la Cité des Sciences à la Villette. Au total, 5 000 offres d’emploi ont été proposées aux visiteurs, qui ont aussi pu assister à de nombreuses conférences et ateliers.

« Ce qui pouvait, à une époque, passer pour secondaire est devenu aujourd’hui absolument central et avec des enjeux considérables. La reconversion professionnelle est liée à la profonde mutation de nos économies, avec des menaces sur certains secteurs d'activité, sur certains emplois. Je crois qu'il est de notre responsabilité collective, au premier chef celle de l'Etat, celle des élus politiques, mais aussi des partenaires sociaux, d’anticiper autant que possible ce phénomène », a expliqué Patrick Martin, président délégué du MEDEF, lors de l’inauguration. C’est pour aller dans ce sens que ce salon se veut être un lieu de rencontre entre les publics ayant un projet de reconversion, de formation, de création ou reprise d’entreprise, ou étant à la recherche d’un nouvel emploi, et les opérateurs pouvant les aider dans leur démarche.

Toutes les classes d’âge concernées

La transition professionnelle ne concerne plus uniquement les seniors, mais bien toutes les classes d'âge. « On constate effectivement qu’en Île-de-France, l'âge moyen des personnes qui réalisent un projet de transition professionnelle est de 38 ans et 63 % des salariés qui ont un projet de transition professionnelle ont entre 30 et 44 ans. On voit à quel point les transitions professionnelles sont un défi pour les actifs au sens large », analyse Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels. La crise sanitaire n’a fait qu’accélérer ce phénomène. « Nombreux de nos concitoyens se sont questionnés sur leur emploi, sur la place du travail dans leur vie et donc le sens qu'ils souhaitent pouvoir y trouver », a-t-elle précisé.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?