AccueilDroit25e Congrès de l'ACE à Strasbourg

25e Congrès de l'ACE à Strasbourg

Le 25e Congrès de l'ACE (Avocats Conseils d'Entreprises) s'est déroulé dernièrement à Strasbourg autour des thèmes des ouvertures et de l'adaptation.
25e Congrès de l'ACE à Strasbourg

Droit Publié le ,

Créée en 1992, l'association des Avocats conseils d'entreprises représente l'ensemble du barreau d'affaires français, réunissant les cabinets de conseils d'entreprises de toutes dimensions, français et internationaux.

Forte de ses commissions techniques intervenant dans tous les domaines du droit, de sa section internationale et de sa section jeunes avocats (ACE-JA), l'ACE dispose d'élus dans l'ensemble des institutions et organismes techniques représentatifs de la profession (Conseil national des barreaux, ordres, Carpa...). Elle a pu ainsi y promouvoir des idées innovantes, contribuant avec efficacité à forger la profession d'avocat moderne et à préparer son avenir.

Après Ajaccio en 2016, le Congrès de l'ACE se déroulait cette année à Strasbourg. Cet événement était organisé autour du thème de l'ouverture, ou plutôt des ouvertures, « celle sur le monde des affaires, des entreprises, de l'inter et de la multiprofessionnalité, l'ouverture aux nouvelles organisations des cabinets, et celle vers les jeunes associés, de plus en plus nombreux », selon Denis Raynal, président national de l'association.

« S'ouvrir à demain, aux autres, repousser les frontières, s'adapter aux évolutions et prospecter l'avenir », était ainsi la thématique centrale de ce congrès strasbourgeois présidé par Caroline Ctorza.

L'ACE fête ses 25 ans
Les présidents qui se sont succédé - sept mandatures avant celle de Denis Raynal – « ont instillé leur perception de l'avenir à notre syndicat ». Les premiers, Philippe Peyramaure et Jean-Maurice du Parc, ont porté l'association sur les fonts baptismaux de la nouvelle profession d'avocat, née d'une relation fusionnelle entre les avocats judiciaires et les conseils juridiques.
Comme le rappelle Denis Raynal, « à leur suite, Jean-Bernard Thomas et Jacques Barthélémy ont par leur personnalité trempée et avec leur équipe conduit l'entreprise. L'esprit constructif et prospectif du syndicat se renforçait, comme l'unité même de la pensée partagée dans l'action, sous la houlette de leurs prestigieux et aimés successeurs : Gérard Mazet, Jean-Jacques Uettwiller, Jean-Yves Mercier, Pierre Lafont et William Feugère. »

La thématique de l'ouverture à la jeunesse et à l'avenir était également caractérisée par le choix de l'Ecole régionale des avocats du Grand Est (Erage) pour accueillir l'ACE et la réalisation de ses travaux, où élèves-avocats et jeunes confrères se sont impliqués tout au long de l'événement.

Lors de son discours d'ouverture, Caroline Ctorza a tenu à rappeler que « l'an dernier à Ajaccio, l'objectif était de réaffirmer nos atouts : notre compétence d'abord et en premier lieu, notre formation, notre indépendance et notre déontologie.

Aujourd'hui, il semble impératif d'échanger sur l'incontournable plasticité de notre profession. C'est sur ce défi, celui de l'adaptation, que nous souhaitons revenir à l'occasion de ce 25e congrès. Nous sommes des entrepreneurs. Il nous faut donc rester entreprenants, mais aussi compétents et responsables. Pour cela, nous devons nous adapter ».

Les différents ateliers et tables rondes qui ont rythmé ces deux jours de congrès se sont ainsi articulés autour d'une question essentielle : Comment adapter les pratiques et les états d'esprit à la vision de l'avocat du futur, avocat performant et qui inspire confiance ?

« Nous avons convenu, avec l'équipe d'organisation du congrès, que cette nécessité d'adaptation implique le questionnement de son environnement, d'aller à la rencontre de l'autre, d'échanger avec lui pour trouver des solutions, nouvelles et ergonomiques, pour créer ensemble de la valeur partagée », a poursuivi la présidente du congrès, saluant la ville d'accueil de l'événement : « Strasbourg, terre des droits de l'Homme, lieu majeur de la construction européenne, ville capitale de l'Europe, de son parlement et de son conseil, de la CEDH mais aussi du Centre européen de la jeunesse ».

Pour Bénédicte Bury, directrice des congrès « Ce congrès a conjugué, à travers la conception de ses tables rondes et de ses ateliers, la valeur ajoutée née de la pratique de la multi-professionnalité, du développement de l'interculturalité et de l'amplification de la collaborativité. Les entreprises clientes, nos cabinets d'avocats qui les accompagnent sont ainsi facteurs de création de richesses par la qualité de leurs produits et de leurs services, les emplois qu'elles créent, les talents qu'elles développent, le bien-être qu'elles favorisent, leur capacité d'innovation. Nous nous interrogerons sur les leviers de cette valeur partagée, facteur et stratégie de changement et de progrès sociétal, au cœur de notre engagement ».

Conférences et ateliers se sont ensuite succédé, sur le droit du travail et ses réformes, sur la technique de la RSE, sur la transmission d'entreprises familiales, les relations interculturelles dans la vie des affaires, l'éthique en entreprise ou encore le partage de connaissances et d'outils de formation numériques via le blended learning.

L'univers de l'avocat en pleine mutation

Durant ces deux jours, Denis Raynal, le président de l'ACE s'est montré “lucide et optimiste”. Au regard de l'immense marché du droit qui s'ouvre, la profession d'avocat doit être pétrie de vertus : « courageuse, prospective, unitaire, intergénérationnelle, militante, assez jeune encore pour espérer, souple, dynamique et musclée ». Pour ce faire, l'ACE propose “pour le bien commun” sa force, son apport scientifique ou politique et ses idées humanistes, réalistes ».

Concernant les thèmes du congrès, Denis Raynal est revenu, lui aussi, sur les “Ouvertures”, « ce mot qui décrit tellement bien notre syndicat et son action ». Il a également abordé la création par l'ACE de LUNA, le Laboratoire de “l'UNivers des Avocats”.

Activé en fin d'année 2016, pour réfléchir aux thématiques à aborder dans le cadre de la mission ministérielle confiée à la commission dirigée par Kami Haeri sur l'avenir de la profession, il est constitué d'un panel représentatif de différents horizons.

Sa première mission a été de rédiger un livre blanc pour la profession, remis à la commission Haeri à l'issue de l'audition du syndicat. Ce livre blanc « porte les fondements de nos ambitions dans un esprit d'ouverture justement, doctrine qui constitue la base de notre programme pour les élections prochaines au Conseil national des barreaux », comme le précise Denis Raynal.

Le président de l'ACE a également insisté sur le “label” « Compétitivité & Droit », annoncé à Ajaccio et à présent au cœur de l'action : « La Charte 2017 des valeurs et convictions “Compétitivité & Droit”, porte les 10 valeurs que véhicule cette notion transversale, véritable état d'esprit à l'ACE, repère de chacune de nos 26 commissions de travail. Si vous êtes membre de l'ACE, si vous vous reconnaissez dans ces valeurs, cette marque est la vôtre. Vous porterez haut les couleurs de la compétitivité par le droit, une philosophie, une façon de penser, de servir, une source infinie d'intelligence, de stratégie, de recherche d'efficacité, de valeur ajoutée, et pour notre pays un ambitieux pari. Et le rayonnement de cette marque d'usage collectif gratuit augmentera d'autant plus qu'elle sera chaque fois plus collectivement partagée. La collectivité au service du collectif, c'est le cercle vertueux de cette proposition très ACE Compétitivité & Droit. »

Un livre à suivre
Mutations dans l'Univers des Avocats - Tectoniques et Horizons
Le livre de l'ACE paraît le 2 novembre prochain. Il a été pensé et réalisé collectivement, dans le secret. Présentés lors du congrès de Strasbourg, ses 25 chapitres viennent saluer le 25e anniversaire du syndicat.
Avec ses 344 pages, fruits des réflexions de plus de 80 personnes d'horizons divers, « ce livre est sans équivalent, volontiers iconoclaste, prospectif et léger ».
Il peut être commandé dès à présent sur le site Prat
Editions.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?