AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris220 silhouettes sur la place de la République

220 silhouettes sur la place de la République

Anne Hidalgo et Valérie Trierweiler viennent d'inaugurer une exposition éphémère « Bring Back Our Girls ». L'objectif de l'événement : intensifier la mobilisation pour la libération des 220 jeunes nigérianes séquestrées par Boko Haram depuis la mi-avril.
220 silhouettes sur la place de la République
Mairie de Paris

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Depuis plus de 100 jours, 220 lycéennes nigérianes sont séquestrées et réduites à l’esclavage par Boko Haram. Valérie Trierweiler, Anne Hidalgo, les fondations Elle, Kering et Raja - Danièle Marcovici qui œuvrent au service des femmes dans le monde, et la télévision de la diversité TV23 appellent la communauté internationale à intensifier sa mobilisation en vue de leur libération. L’exposition prend la forme de 220 silhouettes, comportant chacune le prénom d’une jeune fille enlevée, reliées par des chaînes. Comme le souligne la Mairie, « pendant un mois, elle rappellera aux Parisiens et aux touristes qui fréquentent cette place que l’avenir de ces lycéennes nous concerne toutes et tous ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?