Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

12 milliards pour la France grâce aux migrations au sein de l'Union européenne

le - - Actualité - Europe

12 milliards pour la France grâce aux migrations au sein de l'Union européenne
@ DR

Alors que le débat public est nourri de propos négatifs sur les impacts de la migration économique, l'entreprise allemande Movinga publie les gains globaux estimés sur 10 ans réalisés par les pays de l'Union européenne grâce à l'afflux de travailleurs européens hautement qualifiés. Ils s'élèveraient à plus de 23 milliards d'euros aux Royaume-Uni, plus de 18 milliards en Allemagne et plus de 12 milliards en France.

Pour ce faire, les réalisateurs de l'enquête se sont appliqués à recenser le nombre de ressortissants étrangers possédant une formation universitaire dans trois secteurs (les sciences technologie, ingénierie et mathématiques, ou STEM ; l'éducation et la recherche académique ; et enfin la santé) pour ensuite estimer le monter des impôts payés sur une période de 10 ans et le montant qu'il aurait coûté au pays pour former des travailleurs aux qualifications équivalentes.

L'enquête s'appuie sur les données de recensements nationaux de 2011, ainsi que sur l'enquête européenne sur les forces de travail réalisée la même année. Les mouvements de travailleurs qualifiés ayant augmenté au cours de la décennie qui a suivi la publication des données, il est important de noter que les résultats finaux constituent une estimation prudente.

Il faut aussi avoir en tête les approximations faites aux différentes étapes du raisonnement : multiplication par 10 des données pour faire un calcul sur 10 ans, approximations dans l'estimation des salaires, recettes fiscales fondées sur l'impôt sur le revenu. Et ne sont vraisemblablement comptés que les migrants de nationalité étrangère, ce qui exclut de fait les gains issus de personnes migrantes naturalisées.

Ceci étant dit, secteur par secteur, les gains globaux sur 10 ans ont déjà de quoi impressionner. En France, les gains liés aux migrations dans les STEM sont évalués à hauteur de 7,2 milliards d'euros : c'est cinq fois l'investissement futur promis par la France dans l'IA. Les 2,7 milliards obtenus ou économisés dans l'éducation et la recherche académique pourraient financer le salaire annuel de 103 000 enseignants en début de carrière dans le primaire. L'équivalent pour les gains dans la santé, c'est 36 000 lits d'hôpital par an en service d'urgences.

Pour ce qui est de l'origine des migrants européens qualifiés, ils sont majoritairement, en France, originaires du Portugal, d'Italie et d'Espagne quand l'Allemagne et le Royaume-Uni reçoivent davantage de flux d'Europe de l'Est (Pologne, Roumanie).




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer