AccueilActualitéEurope« Pour une Europe plus forte, unie et tournée vers l'avenir »

« Pour une Europe plus forte, unie et tournée vers l'avenir »

Ce mercredi 20 mars, à Bruxelles, a eu lieu le sommet social tripartite "Pour une Europe plus forte, unie et tournée vers l'avenir". Les discussions se sont articulées autour de trois axes principaux : la libre-circulation des travailleurs, la mise en place d'un marché unique ainsi que le dialogue social dans le monde du travail.
« Pour une Europe plus forte, unie et tournée vers l'avenir »

ActualitéEurope Publié le ,

Ces quatre dernières années, douze millions d'emplois ont été créés au sein de l'Union européenne : un taux d'emploi atteignant un niveau record. Dans le cadre de la proclamation sur le socle européen des droits sociaux, 25 initiatives proposées par la Commission dans le domaine social ont fait l'objet d'un accord.

Le président de la Commission déclare ainsi que les travailleurs détachés recevront une rémunération identique pour un même travail au même endroit. Les parents et les aidants bénéficieront de nouvelles possibilités de concilier vie professionnelle et vie privée.

« Nous avons redonné leur place aux priorités sociales - au cœur de l'action européenne », se félicite le président de la Commission, Jean-Claude Juncker.

Elle entend également mieux informer les citoyens des droits du travail et de la protection sociale qui leur sont applicables, qui seront mieux protégés contre les produits chimiques cancérigènes.

Vers la création d'une autorité européenne du travail

Dans un contexte international en constante évolution, l'UE entend ainsi centrer ses efforts sur la cohésion des États membres. La Commission souhaite ainsi protéger les droits des citoyens européens tout en apportant un appui à l'environnement des entreprises, par la création d'une Autorité européenne du travail.

« Une Autorité européenne du travail est en cours d'établissement. J'invite tout un chacun à tirer parti de ces progrès et à renforcer encore l'Europe sociale au cours des mois et années à venir », a déclaré le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

« La prochaine décennie verra de profondes transformations de notre économie et de notre société, induites par la numérisation et la décarbonation. Ces transformations seront source de défis et de perspectives essentiels pour l'avenir de l'Europe, sa consolidation interne et le renforcement de sa position en tant qu'acteur mondial. Dans ce contexte, nous devons axer nos efforts sur des investissements bien ciblés et sur le développement et l'adaptation continus des compétences des travailleurs. La mobilité du travail, qui est une des libertés fondamentales de l'Union, doit être soutenue par des mécanismes bien structurés étayant le modèle social européen » ajoute Viorica Dăncilă, présidente du Conseil européen.

Les partenaires sociaux européens devront ainsi être associés aux réformes à entreprendre en ce sens.

Pour les employeurs, il reste du chemin à parcourir

Selon Pierre Gattaz, représentant des employeurs BusinessEurope, CEEP et UEAPME au sein du sommet tripartie, l'UE accuse pourtant toujours d'un retard dans sa capacité à créer des entreprises de premier plan sur le marché mondial :

« La reprise marque le pas. Il est urgent et nécessaire de faire en sorte que notre continent offre un cadre plus favorable pour créer et développer une entreprise. Il faut à cette fin établir un environnement propice aux entreprises, offrant des services d'intérêt général efficaces afin de générer plus d'investissements privés et publics. Cela exige de mener des réformes nationales favorables à la croissance et à l'emploi, d'accroître la productivité, de disposer d'une politique industrielle plus stratégique, d'intégrer les PME dans les chaînes de valeur européennes et mondiales et, enfin, de concrétiser l'achèvement du marché unique. Cela suppose également de soutenir la transformation numérique de notre économie et de promouvoir l'innovation et les investissements dans le développement des compétences, condition essentielle si nous voulons avoir une croissance soutenue et inclusive dans le futur ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?