Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Bertrand Le Tallec « Ce forum est vraiment une très grande réussite »

le - - Actualité - Interview

Bertrand Le Tallec « Ce forum est vraiment une très grande réussite »
@ AP

Un des organisateurs de ce premier Business Forum France-Lituanie d'entrepreneurs innovants, Bertrand Le Tallec, conseiller économique pour les pays baltes basé à l'ambassade de France à Riga, nous ouvre les coulisses de cet événement inédit.

Affiches Parisiennes : Comment avez-vous organisé ce colloque et pourquoi ?

Bertrand Le Tallec : En tant que chef du service économique États Baltes à l'ambassade de France en Lettonie, je rayonne sur les trois pays baltes et j'ai une équipe dans chaque pays, notamment en Lituanie. Nous avons deux collaborateurs qui travaillent pour les relations bilatérales et pour développer les coopérations entre les États français et lituanien et leurs entreprises, ce qui était l'objet du colloque d'aujourd'hui qui a eu beaucoup de succès, malgré la crise de Covid-19.

A.-P. : Etes-vous satisfait de la tenue de ce forum ?

B. L.T. : Oui, tout à fait. C'est d'autant plus remarquable que la date de l'événement n'a été définie qu'il y a très peu de temps. Nous avons eu à peine trois semaines pour l'organiser et heureusement que nos partenaires, tant le Gouvernement lituanien, l'ambassade de Lituanie à Paris et le Medef International ont été très actifs à nos côtés. Grâce à eux, nous avons pu monter un événement avec plus de 50 entreprises françaises dans différents secteurs, et avec plus de 80 lituaniennes. Au-delà des panels que nous avons eu, il y a eu des rendez-vous BtoB entre nos entreprises et les entreprises lituaniennes dont on attend beaucoup. C'est vraiment une très grande réussite qu'a permis l'entraînement lié à la venue du Président de la République Emmanuel Macron.

A.-P. : Est-ce qu'on s'attend aussi à voir des entreprises lituaniennes investir en France ?

B. L.T. : C'est déjà le cas. Et plus on se connaît, plus les échanges vont être développés et il peut tout à fait y avoir des entreprises lituaniennes qui ouvrent des bureaux et qui investissent en France, indéniablement, comme on va se développer également ici, de notre côté. En tout cas, on va tout faire pour !

A.-P. : Qu'est-ce qu'on attend réellement de la visite du président Macron ici ?

B. L.T. : C'est une visite qui est importante car la dernière visite présidentielle remonte à peu près vingt ans, à la fois en Lituanie et en Lettonie. C'est une visite essentiellement politique, vue la conjoncture géopolitique régionale. Toutefois, nous avons voulu, avec les autorités lituaniennes, faire un focus économique qui était l'objet de ce forum.

A.-P. : Les thématiques principales de la journée sont les Fintech et l'industrie. Est-ce que ce sont les grands sujets sur lesquels vous estimez que la Lituanie peut être un moteur ?

B. L.T. : Tout à fait, mais il y en a deux autres également, notamment l'économie verte car la Lituanie est très active dans le domaine de l'énergie renouvelable. Il y a un producteur de panneaux solaires dans le pays et toute une activité que nous menons avec nos entreprises de chauffage urbain, Idex et Véolia, qui produisent de l'énergie propre.

L'autre point qui est important, c'est le transport et la logistique. Nous souhaitons développer les liens entre les deux pays, mais qui dit liens, dit échanges, et qui dit échanges dit mouvements. Et il faut qu'on arrive à trouver des moyens intermodaux, comme les camions sur trains, qui permettent de dynamiser toute notre activité économique à un faible coût carbone.

A.-P. : Avons-nous des choses à apprendre des petits pays baltes et dans quels domaines ?

B. L.T. : Les pays baltes ont effectivement fait beaucoup de progrès depuis une quinzaine d'années et les progrès qu'ils ont accompli vont nous permettre de mieux motiver nos entreprises à venir prospecter le marché et nouer des partenariats.

Nous sommes aujourd'hui au même niveau technologique dans beaucoup de domaines, et parfois les Lituaniens peuvent même être devant, comme pour les Fintechs.

C'est très motivant pour nos entreprises de parler d'égal à égal avec des partenaires, bien que la taille du pays soit beaucoup plus petite que la nôtre. Finalement, la taille du pays ne joue pas pour des partenariats économiques

A.-P. : Le président Macron va venir conclure un accord ici sur le digital, devenu le nerf de la guerre économique aujourd'hui. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

B. L.T. : C'est un accord qui prévoit la protection des données et la cybersécurité, notamment dans le domaine bancaire, la lutte contre le blanchiment d'argent et la lutte contre le financement du terrorisme. C'est vraiment ces trois éléments tout à fait importants qui vont être inclus dans le mémorandum avec d'autres thématiques qui seront communiquées plus tard.

A.-P. : Comptez-vous organiser un événement semblable à ce business forum en France?

B. L.T. : Oui, nous sommes vraiment étonnés de l'engouement et de la réussite du forum. J'en parlais avec des confrères lituaniens, et nous allons tenter d'organiser le pendant de l'évènement à Paris au printemps de l'année prochaine s'il n'y a pas de contrainte de mouvement trop importante liée au Covid. Notre objectif est que les Lituaniens arrivent à mobiliser une délégation d'une trentaine ou une quarantaine d'entreprises pour mieux connaître chacun nos marchés respectifs et nos acteurs économiques. n




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer