AccueilEntrepriseVie des entreprises“Aide à la création de tiers-lieux” : l'appel à projet est ouvert

“Aide à la création de tiers-lieux” : l'appel à projet est ouvert

La Région Île-de-France vient d'ouvrir son appel à projets annuel visant à développer la création d'espaces de travail collaboratif ou tiers-lieux, afin de favoriser les échanges professionnels entre dirigeants, créateurs d'entreprises, artisans ou travailleurs indépendants, et offrant des conditions de travail de qualité à proximité des domiciles des salariés franciliens de tous types d'entreprises (grands groupes, ETI, PME...).
“Aide à la création de tiers-lieux” : l'appel à projet est ouvert
@ Adobe Stock

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Cet appel à projets s'inscrit dans le cadre de la stratégie #Leader, qui tend à développer l'attractivité, la compétitivité, l'entrepreneuriat et l'innovation en Île-de-France et à agir collectivement au service des entreprises et de l'emploi pour tous les Franciliens. Actuellement, autour de 900 tiers-lieux existent sur le territoire francilien, selon le recensement effectué par l'Institut Paris Région en 2020[1]. Environ 80 % d'entre eux se concentrent dans la capitale et la petite couronne. Cette offre, insuffisante à l'échelle de l'Île-de-France, creuse les inégalités territoriales entre la petite et la grande couronne. C'est pourquoi, avec un objectif défini dès 2016 de structurer un réseau régional de 1 000 tiers-lieux à l'horizon 2021, en doublant prioritairement le nombre de tiers-lieux en milieu rural, la Région ouvre pour l'année 2021 cet appel à projet, doté de 2 000 000 €. Il s'adresse aux collectivités locales, aux associations ou aux entreprises (quels que soient leur taille ou leurs statuts juridiques), ainsi qu'aux établissements publics et aux établissements d'enseignement supérieur et de recherche.

Modalités de candidature

Pour être éligibles, les candidatures devront répondre aux critères suivants :

  • La contribution à la réduction des inégalités d'accès aux tiers-lieux en Île-de-France, notamment en grande couronne et dans les zones politique de la ville ;
  • La nature du projet, le design du site et son adéquation à un besoin exprimé, - Le maintien ou la création d'activités économiques notamment dans les zones rurales ;
  • La qualité des liens avec l'écosystème local ;
  • Le modèle économique et la viabilité du projet.

Toutes les candidatures doivent se faire en ligne sur le site https://mesdemarches.iledefrance.fr, à partir du 22 mars et jusqu'au 9 mai 2021 avant minuit, date limite de dépôt des dossiers.

Cette politique en faveur des tiers-lieux s'appuie également, dans le cadre de la Smart Plateforme 2030, sur le service numérique « Smart Work » qui vise notamment à identifier et mettre en réseau les tiers-lieux franciliens (publics, privés, microworking dans les gares). Depuis l'épisode de grève de l'hiver 2019, et pendant la période actuelle de crise sanitaire, les tiers-lieux accueillants des télétravailleurs offrent une vraie alternative aux Franciliens. Pour mémoire, en Île-de-France, les trajets travail-domicile représentent plus de 30 % de l' ensemble des temps de déplacements et 41 % des distances parcourues. Une intensité de trafic qui se traduit par l'engorgement des transports routiers et ferrés. A l'heure où l'ambition régionale est de faire de l'Île-de-France la première « Smart Region » d'Europe, il est essentiel d'utiliser pleinement les possibilités offertes par le télétravail et la « non-mobilité ». La présence de tiers-lieux en Île-de-France est à la fois un enjeu en matière de développement économique, de désengorgement des transports mais surtout pour l'amélioration de qualité de vie des Franciliens en leur permettant de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?