Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

« 65 Balais » de Pierre Dauptain : regard d'un notaire sur les sexagénaires d'aujourd'hui

le - - Droit - Actualité du droit

« 65 Balais » de Pierre Dauptain : regard d'un notaire sur les sexagénaires d'aujourd'hui
@ DR

Pierre Dauptain, essayiste et notaire de la Compagnie de Paris exerçant à Cachan (94), vient de publier son nouvel ouvrage, « 65 balais - Réflexions d'un notaire sur les nouveaux sexagénaires », aux Éditions L'Harmattan, dans lequel il aborde les questions juridiques que posent les sexagénaires d'aujourd'hui à leur notaire.

La Chambre des notaires de Paris annonce la parution le 9 novembre dernier, aux éditions L'Harmattan, de l'essai du notaire Pierre Dauptain, « 65 balais - Réflexions d'un notaire sur les nouveaux sexagénaires ». Il s'agit de son troisième ouvrage après « Et comment vont les enfants ? - Réflexions d'un notaire sur l'évolution de la parentalité des années 60 à nos jours », publié en 2017, et « 50 ans de mariage, réflexions d'un notaire sur l'évolution du couple ces 50 dernières années », publié en 2016.

Dans cet opus, le notaire s'appuie sur son expérience professionnelle pour mener et proposer une réflexion sur les sexagénaires en s'inspirant des questionnements qu'ils expriment, s'agissant de leur avenir et de celui de leurs proches. Comment protéger le conjoint survivant, comment aider ses enfants et ses petits-enfants, comment affronter la perte d'autonomie de ses parents très âgés, autant de questions que les justiciables posent à leur notaire, à la veille de leurs « 65 balais », et dont l'auteur apporte les réponses.

C'est grâce à des rappels historiques et des références sociologiques, ainsi qu'à une mise en parallèle avec le sexagénaire du début des années 1970, que l'auteur arrive à comprendre le post soixante-huitard d'aujourd'hui et à en dresser un portrait fidèle.

Résumé

En 1970, avoir 65 ans, c'était être vieux et ne plus avoir beaucoup d'années devant soi. Aujourd'hui, les sexagénaires s'habillent comme leurs enfants et ont souvent un quart de siècle à vivre encore, ce qui les réjouit et les inquiète un peu aussi. Ils se sentent encore plein d'énergie, même si la société leur rappelle régulièrement qu'ils ne sont plus tout jeunes, le dernier exemple étant la question posée de l'éventuel confinement des personnes de plus de 65 ans, en raison de la crise de la Covid. Enfin, ils ne savent plus où donner de la tête entre leurs enfants, leurs petits-enfants et leurs parents très âgés.

Le notaire est le confident de cette génération qui lui expose ses attentes, qu'il s'agisse de protéger le conjoint survivant, d'aider ses enfants et ses petits-enfants, d'affronter la perte d'autonomie de ses parents ou encore d'anticiper le risque de ne plus posséder un jour toutes ses facultés. Non sans humour, ce livre dresse le portrait de ces nouveaux sexagénaires, mis en parallèle avec ceux d'il y a cinquante ans, et répond le plus clairement possible aux principales questions qu'ils posent au notaire.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer