Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'information juridique

Six projets primés pour dynamiser le barreau

le - - Droit

Six projets primés pour dynamiser le barreau
© A.P. - La 3e remise des prix de l'innovation de l'incubateur a donné la part belle aux projets destinés aux avocats.

Le barreau s'est réuni dernièrement à la bibliothèque de l'Ordre pour récompenser six projets sélectionnés dans le cadre de l'incubateur et du « budget participatif ».

Loin de se laisser abattre par les sirènes de la révolution numérique, le barreau de Paris innove et entreprend. La remise des prix de l'innovation (3e édition) et du budget participatif (1re édition) en est la preuve concrète, même si les services directement destinés aux avocats ont d'avantage été primés cette année.

Une démarche proactive saluée par Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du Numérique et de l'Innovation, qui s'est déplacée pour l'occasion. « L'uberisation, c'est un mot que je n'aime pas, mais c'est une réalité », a-t-elle concédé, quelque peu piquée par le « ton sarcastique » du bâtonnier Frédéric Sicard, qui avait évoqué en prélude les bouleversements provoqués par l'arrivée des plateformes juridiques.

© A.P. - Frédéric Sicard, bâtonnier, et Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du Numérique.

« J'ai pu constater à quel point la bonne utilisation de ces technologies permet de réinventer les métiers, et d'offrir une palette de services innovants qui ajoutent à la qualité des services existants », a-t-elle ensuite précisé, avant d'ajouter « vous avez fait le choix de ne pas être défaitistes, cela passe par l'innovation, la créativité et l'invention, et par la confiance dans les innovateurs, il faut savoir les repérer et s'appuyer sur eux ». En effet, pour Axelle Lemaire, l'intégration des outils numériques offre l'opportunité d'augmenter l'intelligence, non de la remplacer.

Les prix de l'incubateur

Le barreau a d'abord remis les prix « avocat », « non-avocat » et « étudiant ». Ces projets ont été sélectionnés en ligne lors des élections pour le bâtonnat, après examen des dossiers des candidats par le Conseil de l'Ordre et avis de la commission déontologie et réglementation.

>  Catégorie Avocat : «  Crédit immobilier : Et si votre taux d'emprunt ne respectait pas les obligations légales ?  »

Teg-lbsb.com est un service dédié au contentieux du Taux effectif global (TEG), créé par les deux associés fondateurs du cabinet LBSB, Samia Badouraly et Laurent Bayon. Cet outil aide les emprunteurs à vérifier si leur taux d'emprunt respecte les dispositions légales et, à défaut, les accompagne dans une démarche amiable, éventuellement judiciaire (et en ligne) à l'encontre de leur établissement bancaire.

© A.P. - Samia Badouraly et Laurent Bayon.

>  Catégorie Non-Avocat : «  Votre bien dévoué  »

Également surnommée « VBD » par ses deux cofondatrices, Julia Katlama et Anne-Charlotte Hugon, « Votre bien dévoué » est une application mobile (IOS et Android) mettant en relation, y compris dans l'urgence, des confrères pour la vacation (audience, démarche, activité cabinet) et la postulation.

© A.P. - Julia Katlama et Anne-Charlotte Hugon, cofondatrices de "VBD".

>  Catégorie Étudiant : «  MonPostulant.fr, trouvez votre postulant, vacataire, mandataire en trois clics !  »

Cette plateforme de mise à disposition d'un réseau de postulants, vacataires ou mandataires est à « destination exclusive » des avocats. Elle offre la possibilité de régler des honoraires, de suivre la progression d'un dossier, et de transmettre des documents de manière confidentielle.

© A.P. - L'équipe de MonPostulant.fr.

Les prix du budget participatif

Ces initiatives ont été proposées au barreau sur la plateforme « avosidees.org », avec en toile de fond la volonté de « s'adapter aux nouveaux enjeux de la profession » et de contribuer à améliorer l'accès au droit et à la justice.

Le premier prix a été attribué au «  Service de recouvrement d'honoraires des avocats du barreau de Paris  ». Exerçant dans un cabinet processualiste, Martine Leboucq-Bernard a naturellement été témoin des difficultés que traversent ses confrères lorsque vient le temps de récupérer leur dû. Des locaux dont dispose l'Ordre au tribunal de commerce ont été libérés pour accueillir ce service de recouvrement se voulant peu onéreux et confidentiel.

C'est ensuite Martine Jacquin et Nicolas Uzan qui ont été récompensés pour les projets «  Camps grecs de réfugiés - droits des femmes et victimes de violences sexuelles  » et « Cambodge - sensibilisation aux droits des enfants et aux droits des femmes », deux initiatives portées par Défense sans frontières - Avocats solidaires
(DSF - AS). Cette association française loi 1901, de solidarité internationale et agréée d'intérêt général, est spécialisée dans le renforcement des organisations venant en aide aux populations défavorisées.

© A.P. - Dominique Attias, vice-bâtonnière, remettant le prix du budget participatif à Martine Jacquin et Nicolas Uzan.




Quentin CLAUZON
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'annonces légales et d'information juridique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide