Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'information juridique

Sept mesures pour moderniser la politique du logement

le - - Immobilier

Sept mesures pour moderniser la politique du logement
©AP

A la veille des élections présidentielles, l'union nationale des propriétaires immobiliers présente sept mesures phares, en complément des quinze propositions d'urgence à prendre par le futur gouvernement

En décembre 2016, la fédération avait déjà publié un important rapport sur la nécessité de moderniser la politique du logement. A travers quinze propositions, le rapport constituait une dense feuille de route pour le prochain quinquennat, en appelant notamment à un effort inédit de simplification administrative et d'allègement fiscal vis-à-vis des propriétaires.

Mais dans un contexte de pénurie de logements accessibles, les candidats n'ont pas voulu se prononcer en faveur de ses mesures, la plupart considérant l'immobilier dans leurs programmes comme une « niche » à fiscaliser d'urgence. En réponse à cette surdité, l'union nationale des propriétaires relance le débat, en proposant cette fois sept « mesures phares », à savoir :

  • Etendre le statut d'autoentrepreneur pour le bailleur privé ;
  • « Ubériser » le logement social pour tous les propriétaires ;
  • Créer un plan épargne « renouvellement logement » pour les bailleurs ;
  • L'habitat essentiel, un outil de logement pour tous ;
  • Bail à l'essai et à durée déterminée ;
  • Vente du parc privé aux locataires ;
  • Supprimer le permis de construire.

Jean Perrin, président de l'UNPI, milite pour « que le prochain gouvernement prenne à bras le corps la politique du logement, qui est la grande oubliée de la campagne ». Bien que tous reconnaissent la nécessité d'un meilleur accès au logement, il est vrai que la campagne présidentielle s'attarde peu sur les mesures concrètes à adopter.

Alors que le secteur immobilier vient de connaître une année 2016 record, les disparités d'accès au logement ou à la propriété ne cessent de se creuser. Le parc HLM est particulièrement visé, avec une diminution de 70 000 attributions en 2016, pour, paradoxalement, 130 000 nouveaux logements construits. La moitié de ménages vivant sous le seuil de pauvreté reste logée dans le parc privée, tandis que la moitié des locataires du parc HLM n'ont pas de revenus dits « modestes ». Enfin le taux de rotation dans le parc privé reste trois fois supérieur à celui de l'HLM (27% contre 10%), preuve pour l'UNPI de la « faible capacité d'adaptation du logement HLM ».

Au-delà des propositions réglementaires, la démarche de l'UNPI se veut aussi innovante, avec notamment sa nouvelle définition d'un « habitat essentiel ». En s'inspirant des modèles économiques low-cost, dans des domaines aussi très réglementés comme le transport aérien, l'association considère qu'il est aujourd'hui possible de créer une offre immobilière à bas coût, bénéfique pour les propriétaires et les locataires. Sans en définir toutes les modalités, l'UNPI veut néanmoins lancer un débat ouvert sur la création d'un « habitat essentiel », à moins de 1 000 euros le m2. Au vu des nouvelles techniques de construction (notamment la préfabrication), ces nouveaux logements sont aujourd'hui envisageables et il serait dommage de ne pas entamer une réflexion sur la question.

Comme à son habitude, l'organisme appelle à une profonde remise à plat de la politique du logement. Cependant, ces sept propositions témoignent d'un nouvel angle de réflexion de l'organisme. Peut-être trop souvent obnubilée par l'allègement fiscal sur les propriétaires, enjeu difficilement audible dans le contexte actuel, l'UNPI démontre ici qu'il est possible d'améliorer l'accès au logement, tout en réformant la situation des propriétaires. Peu importe les positions partisanes sur la question, il est évident qu'une conciliation, et non une opposition, des intérêts des locataires et des propriétaires devrait constituer la clé de voûte des futures politiques du logement.



Du même sujet


Affiches Parisiennes

Journal d’annonces légales et d’information juridique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Abonnement Affiches Parisiennes› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide