Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'information juridique

Prix de l'innovation du management juridique décerné à la Société Générale et au Club Med

le - - Droit

Prix de l'innovation du management juridique décerné à la Société Générale et au Club Med

Le Village de la Justice a remis ses prix de l'innovation du management juridique à Société Générale (Prix du jury) et à Club Med (Prix du public), lors de la 7ème journée du Management juridique, au CIDJ (Paris 15ème).

La banque Société Générale a reçu le Prix du Jury 2017 de l'innovation en management juridique de directions juridiques décerné par le Village de la justice, le 27 juin dernier, à l'occasion de la septième journée du management juridique. Le Prix du Public a été attribué à la société Club Med.

La Société Générale était représentée par Alexandra Voegelin-Dehay, responsable des projets juridiques et knowledge manager et Laurent Buffière, Vice-Président Département réglementation bancaire et financière. Elle a été saluée pour son innovation, l'outil « Argos » (l'acronyme signifiant Actualité – Réglementaire et Juridique – Global – Opérationnel – Sur-mesure), qui offre aux 146 000 salariés du groupe Société Générale opérant dans plus de cinquante pays un dispositif de veille juridique et réglementaire unifiée, à jour et de qualité. Alimenté régulièrement par les correspondants de veille juridique, il permet aux établissements de crédit de répondre à l'obligation leur incombant de mettre en place un dispositif de suivi régulier de l'actualité juridique dans leur domaine. L'outil assure une compréhension facilitée grâce à son accès centralisé et à une information ciblée. En effet, chaque salarié peut s'abonner aux sujets qui l'intéresse et ne pas être noyé par les nombreux mails relatifs à la veille juridique et réglementaire.

Alexandra Voegelin-Dehay, responsable des projets juridiques et knowledge manager de Société Générale et Laurent Buffière, Vice-Président Département réglementation bancaire et financière. © Village de la justice

La représentante s'est déclarée « très, très émue » de recevoir ce prix et a tenu à remercier toutes les personnes qui ont permis de mettre au point « cette entreprise pharaonique et titanesque ». « On a 1200 juristes à la Société générale et je leur dédie ce prix ». Elle est également revenue sur la double-motivation qui a conduit la direction juridique à mettre au point cet outil. « On souhaitait déjà apporter encore plus de prestations de services, comme les conseils juridiques et la veille juridique, à nos clients internes ». En plus de cela, les dirigeants souhaitaient centraliser toutes ces informations dans un seul et même endroit « pour éviter la déperdition des connaissances et favoriser le partage et l'échange des juristes au sein d'un même groupe ».

Un jury prestigieux

Le jury s'est réuni le 31 mars 2017 afin d'auditionner les candidats en vue d'attribuer le Prix du Jury, dévoilé le 27 juin dernier, lors de la septième journée du management juridique. Il vise à valoriser et récompenser les directions juridiques ayant innové dans leurs méthodes de management et leurs outils de communication interne.

Il était composé cette année de :

Pierre Charreton, consultant, ancien directeur juridique de grands groupes (Thales, France Telecom/orange, Areva) ;
Marie Abadie, directrice générale de SoftLaw (start-up s'appuyant sur l'intelligence artificielle) ;
Loïc André, responsable juridique de la division Opérateurs de réseaux mobiles d'Oberthur Technologies ;
Ulrich Lepoutre, directeur juridique d'Immochan ;
Marie Hombrouck, directrice associée d'Atorus Executive ;
Catherine Maguire-Vielle, vice-president et assistant general counsel de Carlson Wagonlit Travel.

Il était animé par Laurine Tavitian, responsable éditoriale du Village de la Justice, organisateur du prix.

La société Club Med a quant à elle mis au point deux pages Facebook spécialement dédiées à ses activités et ouvertes à ses 13000 salariés. L'une d'elles, Legal Insight, est un véritable outil de communication et de marketing de la direction juridique. Cela permet aux membres de la Direction Juridique Monde de communiquer toutes les informations juridiques auprès des membres du groupe, en intervenant à l'aide de posts. Le réseau social permet de favoriser une interactivité entre les membres de la société.

Emmanuelle Vaudoyer, directrice juridique et secrétaire générale de Club Med, et Saliha Abdou, directrice juridique en droit des affaires. © Village de la justice

Sa représentante, Emmanuelle Vaudoyer, directrice juridique et secrétaire générale, a tenu à adresser son premier mot à son équipe : « ce projet n'existerait pas sans chaque membre de la direction juridique du Club Med. Nous n'avions pas de budget pour cela, grâce à ce prix, nous allons peut-être réussir à convaincre qu'avec un budget on peut faire de plus belles choses encore ». Expliquant que la société était entrée dans une « phase d'accélération et de transformation digitale », les membres de la direction juridique ont souhaité « être acteurs de son lancement ». Elle a déclaré enfin qu'ils avaient « souhaité revoir leur mode de fonctionnement, être au plus proche de leurs clients internes en matière de communication et de veille juridique » bien qu'ils l'aient toujours fait de manière plus classique.

Le Prix du Public a été décerné par les 1300 juristes ayant participé au vote sur le site du Village de la Justice, qui était ouvert pendant deux mois.

Des finalistes de taille

Clear Channel France, représentée par Patrick Remot, directeur juridique et compliance, Xavier Françoise, directeur juridique adjoint et Naouel Khellaf, juriste du pôle droit privé. La direction juridique a mis en œuvre un vaste plan de modernisation de la direction juridique afin de la revaloriser et de regagner la confiance de l'entreprise, d'en faire un partenaire incontournable et reconnu des opérationnels.

CNES (centre national d'études spatiales), représenté par Philippe Clerc, sous-directeur des affaires juridiques, et Julien Mariez, chef du service juridique entreprise. La direction juridique a procédé à l'optimisation de la conduite des affaires juridiques, afin de faire du domaine juridique une fonction intégrée de l'entreprise. Ils ont également mis en place des partenariats externes permettant la réflexion juridique sur des problématiques complexes propres aux activités spatiales.

Innothera, représentée par Faina Galai, responsable juridique groupe et Bouchra Boulal, chargée des affaires juridiques. La direction juridique a créé un outil informatique interactif d'optimisation du processus de contractualisation des projets et de communication transverse entre les différents services de l'entreprise afin d'améliorer son efficacité et de s'adapter aux enjeux digitaux et à la mondialisation des affaires.

Total marketing services, représentée par Véronique Delvigne, responsable du département juridique public, environnement, immobilier, Séverine de la Morinière et Simon Mengué-Bidi, juristes. Ils ont équipé la société d'une plateforme en ligne permettant une collaboration simplifiée et optimisée avec les notaires sur les transactions immobilières.




Marion MORET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'annonces légales et d'information juridique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide