Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'information juridique

Prestation de serment pour 338 greffiers stagiaires

le - - Droit

Prestation de serment pour 338 greffiers stagiaires
© wikimedia commons

Une nouvelle « promotion historique » de 338 greffiers stagiaires vient de prêter serment, en présence de la directrice des services judiciaires, Marielle Thuau, et du directeur de l'École nationale des greffes (ENG), Gérard Sentis.

Pour la première fois, cette prestation de serment s'est déroulée au parc des expositions et congrès de Dijon, afin de pouvoir accueillir les quelque 600 proches des stagiaires invités.

Il s'agit de la deuxième plus importante promotion de l'histoire de l'École nationale des greffes, après la dernière promotion.

Lors de cette audience, face aux représentants du tribunal de grande instance de Dijon, les greffiers stagiaires ont revêtu leur costume d'audience et ont prêté le serment de « bien et loyalement remplir leurs fonctions et de ne rien révéler ou utiliser de ce qui sera porté à leur connaissance à l'occasion de leur exercice ».

Comme le souligne l'ENG, « ces greffiers stagiaires font principalement partie des lauréats du concours de recrutement externe de mars 2016, auxquels s'ajoutent des militaires, des agents recrutés par la voie contractuelle avec la reconnaissance de travailleurs handicapés et deux lauréats du concours de greffier de l'État pour l'administration de la Polynésie française ».

Leur formation, d'une durée de 18 mois, a mêlé scolarité à l'École nationale des greffes et stages pratiques dans des juridictions judiciaires du premier degré (tribunal d'instance, conseil de prud'hommes et tribunal de grande instance) et du second degré (cour d'appel). Leur titularisation dans le corps des greffiers des services judiciaires interviendra le 19 juin 2018.

Ce recrutement répond aux engagements pris par le ministère, dans le cadre de la Justice du XXIe siècle. Parmi les mesures de cette réforme figurent notamment le déploiement des Services d'accueil unique du justiciable (SAUJ) et l'assistance des magistrats pour lesquels les greffiers occupent une place prépondérante. Comme le précise enfin l'ENG, « cette promotion historique est l'image d'un métier essentiel au fonctionnement de nos juridictions qui attire toujours plus ; de novembre 2016 à janvier 2017, 6 172 élèves se sont inscrits au prochain concours ».




Emilie BOUSQUET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'annonces légales et d'information juridique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide