Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'information juridique

Emmanuel Macron veut faire de Paris la capitale des start-up

le - - Entreprise

Emmanuel Macron veut faire de Paris la capitale des start-up
© Viva technology - Emmanuel Macron sur scène au salon Viva Tech 2016 à Paris.

Paris serait en train de dépasser Londres en tant que capitale européenne des start-up. C'est en tout cas le projet du nouveau Président français.

Lors de sa visite au salon Viva tech le 15 juin dernier, Emmanuel Macron a annoncé son ambition de faire de la France la “nation des start-up” grâce à la création d'un fonds de 10 milliards d'euros pour financer les sociétés innovantes ainsi que d'un visa "French Tech" pour les entrepreneurs étrangers.

Le président a également annoncé sa volonté de réformer la loi du travail française et de baisser l'impôt sur les sociétés, le tout pour favoriser la création d'entreprise.

Les start-up françaises ont besoin d'aide

Certes les start-up françaises sont dynamiques, mais leur développement se heurte à des difficultés de financement. Les Français sont très peu enclins à toucher à leur épargne pour investir dans le capital risque. Ils privilégient la pierre et les comptes épargne, jugés moins risqués.

De plus, les business angels sont plus rares dans l'hexagone : on en recense 8 000, contre 25 000 au Royaume-Uni et 298 000 aux États-Unis. Ainsi, les entrepreneurs français ont tendance à quitter le pays afin d'obtenir les fonds nécessaires à leur financement.

© Getty Images

Création d'un fonds de 10 milliards d'euros

Afin d'encourager les sociétés françaises innovantes, un fonds de 10 milliards d'euros a été créé. D'après Emmanuel Macron, il permettra d'investir dans les étapes clés de la croissance de ces sociétés.

En France, la phase de financement des petites entreprises possède de gros points faibles et nécessite des dispositifs d'accompagnement. Macron propose que Bpifrance gère ce fonds qui sera alimenté par les dividendes ou la revente des actions dans lesquelles l'État français est majoritaire.

Des mesures pour simplifier la vie des entrepreneurs

Emmanuel Macron a rappelé son ambition de faciliter le développement de sociétés innovantes en supprimant l'impôt sur la fortune ainsi que les taxes sur les fonds investis dans les entreprises. D'après lui, le capital doit être utilisé pour financer l'économie et non pas pour faire fuir les investisseurs.

Ainsi, un prélèvement forfaitaire de 30 % tout inclus pour les revenus du capital sera créé lors de la prochaine loi de finance. Enfin, la fiscalité et la réglementation encourageront la prise de risque et l'innovation. Un “droit à l'erreur” sera mis en place.

Paris, une capitale très attractive pour l'innovation

Afin de devenir la capitale européenne des start-up, Paris n'a pas lésiné. Depuis 2001 la ville a créé pas moins de 100 000 mètres carrés d'incubateurs, tandis que la même surface sera créée d'ici à 2020.

En 2017, un des plus gros incubateur d'Europe a été inauguré à Paris : Cargo héberge 50 start-up sur 15 000 m2.

La Station F, incubateur géant de start-ups voulu par Xavier Niel et dirigé par Roxanne Varza, a été inaugurée le 29 juin dans le 13e arrondissement sur une surface de 34 000 carrés. Les sociétés spécialisées dans la Fintech ou le trading forex en ligne auront la possibilité d'intégrer ces incubateurs.



Du même sujet


Affiches Parisiennes

Journal d’annonces légales et d’information juridique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Abonnement Affiches Parisiennes› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide