Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'information juridique

Christiane Féral-Schuhl : « Juris'Cup 2017, c'est le sport, la fête, l'union, la conquête… »

le - - Actualité - Interview

Christiane Féral-Schuhl : « Juris'Cup 2017, c'est le sport, la fête, l'union, la conquête… »

Christiane Féral-Schuhl est une inconditionnelle de la Juris'Cup. Ces régates sont pour elle un moment magique qui rassemble des avocats de France. Poussant la métaphore, elle souhaite s'investir dans sa candidature à la présidence du CNB « comme l'équipage d'un bateau » et donner le cap de l'innovation.

Que représente la Juris'Cup pour vous ?

Christiane Féral-Schuhl : La Juris'Cup est un moment indissociable de mon élection au bâtonnat de l'Ordre des avocats de Paris. Un moment très fort de cohésion et de solidarité d'une superbe équipe jeune, sportive et conquérante !

Ce formidable événement a su s'imposer comme un rendez-vous incontournable pour notre profession. Cela démontre que les avocats savent se rassembler autour de valeurs importantes, comme la solidarité et l'effort collectif, sous les bannières du sport et de la détente, du plaisir de se retrouver dans un cadre enchanteur. Je salue ici cette initiative de confrères – tout particulièrement Denis Rebufat – qui permet de valoriser des avocats, leur esprit d'équipe, leurs talents, leur capacité à s'affronter sainement dans la compétition. C'est l'image d'une profession jeune, dynamique, soudée que j'aime beaucoup.

La Juris'Cup est devenue un lieu de rassemblement unique et différent pour tous les avocats de France. Ils se rencontrent et rencontrent tous les autres professionnels du droit. Il me semble important de souligner les liens interprofessionnels qui se tissent dans des moments aussi légers, intenses, mais où chacun veut se dépasser une fois à bord. C'est la magie des régates : le sport, la fête, l'union, la conquête ! L'ambiance y est joyeuse, conviviale, bienveillante, sportive… Elle permet de nouer des relations de qualité, de surcroît dans un endroit splendide. J'aime Marseille, la baie de Marseille, les couleurs de cette ville… Un lieu magique qui dégage de l'énergie positive. Cela fait aussi prendre conscience de l'importance de respecter et protéger notre environnement.

Quels sont vos meilleurs souvenirs ?

Christiane Féral-Schuhl : La victoire de notre équipe aux couleurs de l'Ordre des avocats de Paris. Un grand moment à terre comme sur l'eau, avec de jeunes avocats, dynamiques et enthousiastes. C'est à l'occasion de ma campagne, précisément au moment de la remise des prix sur le podium, que j'ai pris la décision de relancer la participation du barreau de Paris. Ce que j'ai fait, une fois élue. Avec succès puisqu'en 2012, notre équipage, brillamment emmené par son skipper avocat Henri de la Motte Rouge, a gagné. En tant que bâtonnier et parce que comme tout avocat j'aime la victoire collective, je suis très fière de la coupe reçue à cette occasion. C'est évidemment un précieux souvenir de mon mandat.

Dans cet élan, je suis extrêmement heureuse de constater que mes successeurs ont renouvelé la participation du barreau de Paris, à tel point, que cet événement est devenu un rendez-vous très attendu du barreau, qui a continué à remporter de très belles victoires.

Un petit mot sur votre candidature au CNB ?

Christiane Féral-Schuhl : Je veux construire une force solidaire, comme l'équipage d'un bateau, rassembler les avocats autour de projets d'avenir, restaurer un esprit de conquête et d'optimisme, donner le cap de l'innovation… Nous avons un avenir plein de promesses. Nous pouvons redevenir des acteurs incontournables de la société, porteurs de valeurs éthiques, forts du secret professionnel. Nous avons un rôle moteur et structurant à jouer, il faut que les confrères en aient conscience. Nous avons la légitimité, la compétence, l'expertise, une déontologie qui fait notre force, le savoir-faire… Nous devons être fiers d'être avocats, nous devons être conscients que notre navire est fort et puissant et nous emmènera loin car nous sommes de bons marins !

Henri de la Motte Rouge et son équipage défendent les couleurs du barreau de Paris

Henri de la Motte Rouge est un avocat réputé pour son expertise en propriété intellectuelle, droits de l'informatique doit de l'internet. Il est également très impliqué sur les différents sujets de la legaltech.

Mais c'est aussi un régatier chevronné qui a gagné de nombreuses courses. Depuis cinq ans maintenant, il skippe et porte hautes les couleurs du barreau de Paris. Avec son équipage, il va tenter une fois encore d'inscrire le barreau de Paris au palmarès de la Juris'Cup.

Comme le souligne le skipper, « C'est un grand plaisir comme chaque année de participer à la Juris'Cup dans la catégorie phare des monotypes “Grand Surprise”. Notre équipage un peu remanié misera une fois encore sur la cohésion et son esprit d'équipe qui sont nos meilleurs atouts. Bien que la concurrence soit toujours aussi rude, nous espérons inscrire une nouvelle fois notre équipage au palmarès de cette belle régate pour faire briller les couleurs du barreau de Paris. Notre bateau portera les couleurs et les valeurs du SPAB (Sport au barreau). Nous remercions le bâtonnier et la vice-bâtonnière, l'Ordre des avocats de Paris et tous nos sponsors pour la confiance qu'ils témoignent dans ce projet sportif que nous portons depuis cinq ans maintenant. »




Emilie BOUSQUET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'annonces légales et d'information juridique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide