Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'information juridique

Charles-René Tandé, élu à la présidence du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables

le - - Droit - Experts-comptables

Charles-René Tandé, élu à la présidence du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables
© DR

Le 14 mars, les élus du Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables ont désigné Charles-René Tandé président de l'Ordre. Il succède ainsi à Philippe Arraou, élu en 2015.

Durant cette mandature, Charles-René Tandé entend mettre un accent particulier sur :

• la représentation des intérêts de l'ensemble de la profession,

• la croissance des cabinets.

Plusieurs leviers seront actionnés

- Repenser la réforme territoriale de l'Ordre grâce à un dialogue avec les Pouvoirs publics mais aussi grâce à la création de comités territoriaux pour garantir une vraie proximité ;

faciliter le développement du conseil en lançant des travaux avec les universités et les écoles de commerce, en communiquant plus encore sur nos compétences et nos spécialités mais aussi en clarifiant les normes législatives et réglementaires qui peuvent entraver l'exercice du métier ;

- Contribuer aux réformes fiscales et de simplification pour le bénéfice des cabinets et de leurs clients ;

- Affirmer l'influence du Conseil supérieur de l'ordre et collaborer avec la CNCC et les syndicats en coordonnant les actions auprès des décideurs publics et des relais d'opinion.

« Nous sommes la profession du conseil et nous avons des marges de progression importantes. Alors engageons un grand plan de reconquête des prestations à plus forte valeur ajoutée, au service de la croissance de notre économie », explique Charles-René Tandé.

Parcours de Charles-René Tandé

Charles-René Tandé reçoit son diplôme d'expertise comptable en 1989. Il commence sa carrière au sein de KPMG où il reste 17 ans à opérer à Paris, dont 5 ans à la direction de la formation, puis à Strasbourg. En 2001, il devient associé du cabinet COGEST. Basé en Alsace, ce cabinet compte 4 associés et 40 collaborateurs.

Charles-René Tandé, 56 ans, a toujours été très engagé au service de la profession. Impliqué pour défendre les jeunes et futurs experts-comptables il a été président de l'ANECS (Association nationale des experts-comptables stagiaires, commissaires aux comptes stagiaires et étudiants en comptabilité supérieure) et de l'UnECS (Union européenne des experts-comptables stagiaires). Il a présidé le Conseil régional de l'Ordre d'Alsace entre 2002 et 2006 et a été membre du Conseil supérieur de l'ordre. Depuis 2013 il présidait le syndicat IFEC après en avoir été le vice-président.

Le Conseil supérieur vient d'élire, parmi ses membres, un bureau composé de 15 membres : 1 président, 7 vice-présidents, 1 trésorier, 6 assesseurs et 4 invités sont également membres du bureau.

Président du Conseil supérieur : Charles-René Tandé

Les vice-présidents du Conseil supérieur

Daniel Allimant, vice-président en charge du secteur organisation et management de l'institution

Rémy Seguin, vice-président en charge du secteur

Fonctions régaliennes de l'Ordre

Philippe Sauveplane, vice-président en charge du secteur communication et influence

Nicole Calvinhac, vice-président en charge du secteur performance des cabinets

Patrick Bordas, vice-président en charge du secteur missions

Gilbert Le Pironnec, vice-président en charge du secteur prospective et spécialités

Lucie Desblancs, vice-président en charge du secteur développement et croissance économique

Trésorier du Conseil supérieur

Florence Hauducoeur

Assesseurs du Conseil supérieur

Jean-Marc Jaumouillé

Dominique Jourde

Christian Scholer

Arezki Mahiout

Marie-Claude Mignon

David Sauvage

Invités

Mohamed Laqhila

Jean-Luc Mohr

Alexandre Salas-Gordo

Evelyne Serin-Cabeau




Emilie BOUSQUET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'annonces légales et d'information juridique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide