Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'information juridique

2017 : année record pour le tourisme à Paris

le - - Actualité - Informations générales

2017 : année record pour le tourisme à Paris

Avec plus de 23 millions de nuitées hôtelières dans le Grand Paris, l'année 2017 est une année record en termes de fréquentation touristique. Les perspectives 2018 laissent présager un prolongement de cette dynamique.

Après une année 2016 impactée par les contrecoups des attentats de 2015 et 2016, Paris renoue en 2017 avec le dynamisme touristique. En septembre, le cumul de fréquentation hôtelière des 12 derniers mois dans le Grand Paris a dépassé le record enregistré en 2012 en atteignant 23,1 millions d'arrivées hôtelières. L'année calendaire 2017 devrait ainsi connaître une progression de la fréquentation touristique comprise entre 10 % et 12 % par rapport à 2016 et entre 5 % et 7 % par rapport à 2015, dépassant pour la première fois les 23 millions d'arrivées dans les hôtels.

Cette nette reprise est à porter à l'actif du tourisme d'affaires et du retour de nombreuses clientèles étrangères. Du côté du tourisme de loisirs, des marges de progression sont toujours possibles. Les nuitées hôtelières de la clientèle de loisirs n'ont pas encore retrouvé leur niveau d'avant les attentats de 2015 (entre 7 et 8 millions de nuitées de différence), même si ce constat est atténué par la forte progression parallèle des nuitées en meublés de tourisme dont le succès ne se dément pas dans la capitale.

Le scénario de la reprise du tourisme à Paris se déroule donc comme escompté, après des événements tels qu'en a connus Paris : un retour en premier lieu des clientèles de proximité (Français, touristes d'affaires), puis des clientèles de loisirs (à l'exception du Royaume-Uni dont le pouvoir d'achat a été impacté par la chute de la livre sterling).

Cette combinaison de clientèles a toujours été le secret du succès de la destination Paris. Elle permet d'envisager 2018 avec optimisme. De grands événements, tels que la Ryder Cup, les Gay Games ou encore le congrès de l'European Respiratory Society devraient permettre à Paris de se maintenir sur le devant de la scène touristique l'année prochaine.

À plus longue échéance, la perspective des Jeux olympiques de 2024 va également contribuer à dynamiser l'image de la destination.

Les perspectives de croissance économique revues à la hausse par le FMI, la baisse généralisée du chômage en Europe et un carnet de réservations aériennes en hausse pour le début d'année prochaine permettent d'espérer une nouvelle croissance significative de la fréquentation touristique du Grand Paris en 2018.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'annonces légales et d'information juridique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide