Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'information juridique

François Hollande au Salon des entrepreneurs:« La France est un pays de créateurs et d'innovateurs »

le - - Entreprise

François Hollande au Salon des entrepreneurs:« La France est un pays de créateurs et d'innovateurs »
© AP - François Hollande entouré de Mohed Altrad à droite et Dominique Restino à gauche à l'ouverture du salon.

Cette année, le Salon des Entrepreneurs a réuni plus de 60 000 visiteurs au Palais des congrès de Paris, les1er et 2 février. Franc succès pour ce rendez-vous annuel de promotion de l'entrepreneuriat qui a accueilli de nombreux politiques dont le président de la République, François Hollande, qui est intervenu à la plénière d'ouverture.

A la fois révélateur de tendances entrepreneuriales et véritable outil pratique pour ses visiteurs, le Salon des Entrepreneurs est un lieu de formation, d'information et d'échanges rassemblant tous les professionnels de la création et du développement des entreprises, des chambres de commerce et d'industrie à la Bpifrance, aux assureurs, avocats, en passant par les experts-comptables.

Aujourd'hui, l'envie d'entreprendre est au beau fixe en France. Elle n'a jamais été aussi élevée. Après une année 2015 en stagnation, l'entrepreneuriat est reparti à la hausse sur les douze derniers mois avec une augmentation de 5,7 %. L'année 2016 aura vu 554 000 créations d'entreprises, « Ce qui témoigne d'une vitalité », s'est réjoui le président de la République.

Pour François Hollande, l'enjeu est de « permettre qu'il y ait plus de créations d'entreprise et plus de création d'emplois ». Il s'est félicité d'avoir pu y contribuer avec le développement de nombreuses mesures facilitant la création d'entreprise telles que le statut d'auto-entrepreneur, la création de la Banque publique d'investissement (Bpifrance) et de l'Agence France entrepreneurs (AFE), le dispositif Nacre (Nouvel accompagnement à la création ou la reprise d'entreprise) pour les demandeurs d'emploi, la possibilité pour les étudiants de conserver leur statut pendant la première année de leur création d'entreprise, etc.

Le président de la République a souligné son engagement pour faciliter autant que possible l'acte de création. « On peut créer une entreprise en quatre jours en France. Même nos amis Allemands ne font pas mieux ! », a-t-il précisé avec humour.

Toutefois, « il y a sûrement des améliorations à apporter », notamment du côté de l'accès au financement. La Bpi a été créée en ce sens en 2012. « Le premier obstacle de l'entrepreneur est le banquier », a confirmé Mohed Altrad, célèbre entrepreneur d'origine syrienne placé à la tête de l'AFE.

Le meilleur environnement pour la création d'entreprise

Cette année, l'État a lancé l'AFE en la dotant de 20 millions d'euros. Cette structure remplace l'APCE (Agence pour la création d'entreprises qui était présidée par Dominique Restino) en reprenant ses missions d'information et d'orientation des porteurs de projet et de promotion de l'entrepreneuriat. Dans la même dynamique, la puissance publique soutient aussi l'action de la Fabrique de la Caisse des dépôts.

François Hollande souhaite créer le meilleur environnement pour la création d'entreprise mais laisse la responsabilité de la réussite des projets sur les épaules de leurs porteurs car « ce sont eux qui ont les idées et les développent ». Il a ainsi dressé un portrait flatteur de tout ce qu'apporte la création d'entreprise dans la société qui a « besoin de créateurs ». « L'entreprise n'existe pas toute seule, c'est une partie de la cité », avait expliqué Mohed Altrad avant lui. Les entrepreneurs ont ainsi un rôle fédérateur et fondateur du tissu social. « Nous sommes dans le même ensemble face à des compétitions qui sont de plus en plus difficiles », selon François Hollande qui a évoqué les risques d'isolationnisme dans la conjoncture politique et économique actuelle.

Son discours s'est néanmoins achevé sur une note positive car le président est déterminé à « montrer qu'on est un pays à l'avant-garde » qui avance, sait innover, et n'a pas peur de l'avenir. Alors, entreprenons !




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'annonces légales et d'information juridique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide